TATIE

Deux semaines après la rentrée scolaire, le Parti démocratique gabonais (PDG) a tenu à apporter son soutien au gouvernement sur la mise en œuvre des mesures visant à garantir un retour apaisé à l’école, tout en prévenant les risques de contaminations au Covid-19.

Le Conseiller, porte-parole du Parti démocratique gabonais, Junior Xavier Ndong Nong, le 23 novembre 2020, à Libreville. © Gabonreview/Capture d’écran

 

Le Parti démocratique gabonais (PDG) a pris la parole, le 23 novembre, à Libreville, pour s’exprimer sur deux sujets d’importance, notamment la rentrée scolaire et la lutte contre la corruption dans le pays. C’était dans le cadre d’un point  animé par le porte-parole, par ailleurs Conseiller du Distingué Camarade-président (DCP) de cette formation politique, auprès du Secrétaire général, Junior Xavier Ndong Ndong.

A propos de la lutte contre la corruption dans le pays, le PDG a réaffirmé «son indéfectible soutien au Distingué Camarade-président Ali Bongo Ondimba qui prône la tolérance zéro, seul moyen permettant d’éradiquer ce fléau, véritable frein au développement économique et social du Gabon». «Aujourd’hui plus que par le passé, la culture de la transparence et l’exigence de la réédition des comptes doivent désormais guider l’action des compatriotes dépositaires de l’autorité de l’Etat et de la gestion des deniers publics», a fait savoir Junior Xavier Ndong Ndong.

Revenant à la rentrée des classes, le PDG soutient «fermement le gouvernement dans sa volonté d’améliorer de manière significative le cadre de travail des enseignants, en s’attaquant en priorité à l’épineux problème des effectifs pléthoriques qui induit les tensions démographiques observées dans les structures scolaires de la capitale et des autres grandes agglomérations du pays».

Le porte-parole et les siens se réjouissent de la «construction de 450 salles de classes, l’extension et la réhabilitation des internats,  la réfection des lieux d’aisance dans les écoles primaires, la  livraison de 130 000 tables bancs supplémentaires et la mise en place, par des sociétés publiques de transport, d’un système d’abonnement aux tarifs préférentiels pour faciliter le déplacement des élèves en zone urbaine».

Dans ce sens, se félicitant également des mesures prises dans le cadre de la lutte contre la propagation de la pandémie de Covid-19, notamment l’installation de 750 stations de lavage des mains dans les établissements scolaires. Le PDG a en outre encouragé les enseignants, les élèves et le personnel d’encadrement au respect des mesures barrières. «Ces efforts d’investissement, réalisés dans un contexte de forte récession économique, témoignent assurément de l’importance que le Distingué camarade Ali Bongo Ondimba accorde au secteur éducatif dans notre pays», a fait remarquer le porte-parole du PDG.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. Morceau choisit : Revenant à la rentrée des classes, le PDG soutient «fermement le gouvernement dans sa volonté d’améliorer de manière significative le cadre de travail des enseignants, en s’attaquant en priorité à l’épineux problème des effectifs pléthoriques qui induit les tensions démographiques observées dans les structures scolaires de la capitale et des autres grandes agglomérations du pays». Attention GR un Parti soit il politique apporte son soutient indéfectible à une œuvre. Dire qu’il (ce Parti soutient fermement est mal présenté car n’étant pas un organe de contrôle du gouvernement en vue de sanction en cas d’inobservation des règles. sauf si… Amen.

  2. Giap EFFAYONG dit :

    Décidément,les cons ça osent tout.C’est en cela qu’on les reconnaît.(P.Desproges)

Poster un commentaire