HABANA

 

L’exposition itinérante intitulée ‘’Les racines de l’espoir’’ s’est ouverte le 28 juin à l’Université Omar Bongo (UOB) pour une durée de sept jours. Composée d’une trentaine de tableaux mettant en évidence la politique de la lumière dans toute ses dimensions les plus complexes, l’exposition célèbre les 30 ans d’activités du peintre et philosophe George M’Bourou.

George M’Bourou (micro) présentant les ‘’Les racines de l’espoir’’ aux responsables de l’UOB, le 28 juin 2021 à Libreville. © Gabonreview

 

Après l’Institut français du Gabon (IFG), le musée national et l’université Saint-Exupéry de Libreville, l’exposition itinérante intitulée ‘’Les racines de l’espoir’’ atterrit dans un nouveau site. La présentation publique de l’œuvre de George M’Bourou, composée d’une trentaine de tableaux mettant en évidence la politique de la lumière dans toutes ses dimensions les plus complexes, a été lancée le 28 juin à l’Université Omar Bongo (UOB).

Plus précisément, il s’agit d’un véritable voyage poétique à même de faire rêver les personnes qu’y embarquent à travers des tableaux originaux, reproduits sur divers supports ; tableaux de recherche sur le mystère du temps et la lumière, photographie, textes poétiques et philosophiques imprimés sur divers supports, ouvrages, cartes postales, etc. «‘’Les racines de l’espoir’’ sont une exposition itinérante qui célèbre mes 30 ans de peinture et qui m’amène un peu à vulgariser mon travail de peintre et philosophe auprès du grand public», a expliqué George M’Bourou.

Selon l’artiste, l’exposition a pour but de rapprocher l’art du grand public à travers la peinture et la poésie. Aussi, a ajouté George M’Bourou : «‘’Les racines de l’espoir’’ est une exposition vente qui est organisée suivant une fréquence de deux à dix jours par site (…) C’est une activité dont le but n’est pas commercial mais artistique et culturel». Au nom de l’UOB, le recteur s’est senti honoré d’accueillir l’un des plus grands artistes du pays en matière de peinture. «Si tant que l’UOB est cette institution d’où doit jaillir la lumière, une des marques de fabriques des tableaux de George M’Bourou», a déclaré Mesmin Soumaho.

Les racines de l’espoir’’ seront exposés pendant sept jours à l’UOB, soit jusqu’au 4 juillet prochain. «Toutes vos suggestions seront les bienvenues pour la suite du projet», a conclu George M’Bourou.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire