HABANA

Trois villages du département d’Etimboué dans l’Ogooué-Maritime bénéficient désormais de l’électricité grâce à l’action citoyenne de la compagnie pétrolière Perenco. L’occasion pour une petite fête dans cette localité.

L'inauguration officielle du réseau par le préfet et les responsables de Perenco. © Gabonreview/Louis Mbourou

L’inauguration officielle du réseau par le préfet et les responsables de Perenco. © Gabonreview/Louis Mbourou

 

De haut en bas : le préfet, entre le DG et le DGA de Perenco ; notables et populations du canton Lagune Nkomi lors de la cérémonie d'inauguration et vue d'un transformateur au village Ntchangwanongo. © Gabonreview/Louis Mbourou

De haut en bas : le préfet, entre le DG et le DGA de Perenco ; notables et populations du canton Lagune Nkomi lors de la cérémonie d’inauguration et vue d’un transformateur au village Ntchangwanongo. © Gabonreview/Louis Mbourou

Ambiance festive dans le village Ntchangwanongo, dans le canton Lagune Nkomi, le weekend écoulé. Autorités administratives du département d’Etimboué et responsables de la société Perenco s’y sont retrouvés pour inaugurer l’électrification de ce village et de deux autres du canton. Raphaël Obali, Denis Clerc-Renaud et Laurent Maganga, respectivement préfet de la localité, directeur général et directeur général adjoint de Perenco, ont été reçus par des populations en liesse, heureuses de voir l’entreprise pétrolière Perenco qui exploite le pétrole dans leur zone se préoccuper de l’amélioration de leurs conditions de vie.

«Il manquait à nos villages une société dont la politique mise en œuvre accorde une priorité aux actions sociales», a déclaré à l’endroit des responsables de Perenco, le représentant des communautés locales non sans relever les avantages de l’électrification réalisée par la société pétrolière. «Elle va contribuer dans une large mesure à retenir et à attirer les jeunes, à susciter l’implantation des petits commerces et à les développer», a ajouté Darius Djanivenda.

La reconnaissance des populations du canton Lagune Nkomi a été amplifiée par le président du Conseil départemental d’Etimboué, Patrice Magoura Mboma, qui a tout d’abord indiqué que le «geste inoubliable de Perenco cadre parfaitement avec la vision du chef de l’État contenue dans le plan stratégique Gabon émergent». Il a non seulement remercié la société pétrolière pour les actes posés en faveur des populations de ses zones de production mais aussi pour «la rigueur qui permet de mener à terme les projets initiés».

Du côté de la société bienfaitrice, c’est le directeur général adjoint en charge des communautés locales qui s’est longuement exprimé. Laurent Maganga a rappelé que le projet a coûté à Perenco la bagatelle de 525 millions de francs CFA. Les travaux permettant d’acheminer l’électricité du site CB1, situé à environ 10 kilomètres des villages concernés, ont nécessité la pose de câbles en travers de la lagune par barge et en pirogue puis à terre et ont permis de donner de l’emploi pendant plusieurs mois aux habitants du canton. Au final, cinq postes transformateurs abaisseurs, cinq tableaux de distribution basse tension et 105 tableaux de distribution secondaire ont été installés. «Cet investissement démontre, s’il en était encore besoin, le souci permanent de la société Perenco Gabon de partager avec nos concitoyens en général, et nos riverains en particulier, les fruits de notre croissance», a déclaré Laurent Maganga qui a également reconnu qu’«une entreprise qui assume sa responsabilité sociale acquiert une assurance de vitalité et de pertinence dans le monde de demain».

Le directeur général la compagnie pétrolière, Denis Clerc-Renaud, dans un bref laïus a relevé l’importance des projets communautaires malgré le caractère national de la mission dévolue à sa société. «Nous devons continuer à dialoguer, à coopérer si nous voulons aller loin, ensemble», a-t-il souligné avant d’annoncer la prise en compte, dans la planification, du projet de construction de l’hôpital d’Omboué (capitale du département d’Etimboué).

 

 
GR
 

4 Commentaires

  1. Jessica dit :

    Belle exemple espérons que les autres société basé au Gabon suivrons le pas

  2. Valérie pretty azizet dit :

    Initiative à applaudir

  3. Pierre Mouloumba dit :

    Félicitation c’est le Gabon qui gagne

Poster un commentaire