mdas

 

Vaalco a annoncé, le 29 septembre, avoir terminé le forage du puits Tchibala Nord 2H-ST à partir de la plateforme Etame Nord Tchibala Sud-Est dans le champ d’Etame, au large du Gabon. Un succès qui permettrait à la société pétrolière et gazière d’augmenter significativement sa production.

Le puits Tchibala Nord 2H-ST à Etame permettra à Vaalco d’améliorer sa production sur le champ d’Etame Marin. © energycapitalmedia.com

 

Belle prouesse de Vaalco sur le champ Etame Marin, situé au large du Gabon. La compagnie pétrolière américaine a annoncé, le 29 septembre, avoir terminé le forage du puits Tchibala Nord 2H-ST. «Avec le forage réussi du puits Tchibala Nord 2H-ST qui a rencontré plusieurs sables de Dentale dans le puits de forage, nous procédons à la complétion et à la fracturation dans l’intervalle Dentale 18/19. Nous espérons obtenir un débit stabilisé d’ici la fin du mois d’octobre, et nous sommes très encouragés par les près de 100 mètres de sables payants bruts que nous avons rencontrés pendant le forage, ce qui dépasse nos attentes internes», a déclaré le PDG de Vaalco sur ogv.energy.

«Une fois en production, nous prévoyons d’ajouter de nouvelles réserves à partir du puits 2H-ST, dont certaines ne figuraient pas auparavant dans notre base de réserves 2P. Les résultats positifs de ce puits nous rendent de plus en plus confiants dans le fait de cibler le sable de Dentale pour la production à Etame en plus de Gamba – augmentant ainsi davantage la piste de production de ce champ de haute qualité», a ajouté George Maxwell. Vaalco se prépare à compléter le puits Tchibala Nord 2H-ST à l’aide d’un navire de stimulation par fracturation qui fournira un support pour de multiples opérations de stimulation et de frac-pack. Après la stabilisation du débit, la société prévoit un débit stable d’ici la fin du mois d’octobre.

Réduire de 50% les coûts de stockage

Quant au FSO Teli, une unité flottante de stockage et embarquement, il est amarré en position permanente et les connexions finales des risers de production qui livreront le pétrole depuis la plateforme Etame, sont en cours. Toutes les lignes de production vers le FPSO Petroleo Nautipa (unité flottante de production, de stockage et de déchargement), à l’exception de deux, sont déconnectées et réacheminées. Les préparatifs pour le déclassement, la démobilisation et la mise hors service du FPSO se déroulent comme prévu.

«Le raccordement du FSO et la reconfiguration complète du champ d’Etame se déroulent comme prévu et nous espérons que le projet sera terminé en octobre. Le nouveau FSO nous offre une flexibilité supplémentaire et possède une capacité de stockage effective 50% plus importante que notre FPSO actuel. Il réduit également nos coûts de stockage et de déchargement prévus de 50 %, ce qui devrait conduire à une extension de la durée de vie économique du champ, entraînant une augmentation correspondante de la récupération et des réserves à Etame», a conclu George Maxwell.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire