GR

 

Total Gabon a conclu un accord pour vendre à Perenco des participations dans sept champs offshore arrivés à maturité, pour un montant compris entre 162 et 195 milliards de francs CFA. La transaction est cependant soumise à l’approbation du gouvernement gabonais.

Total Gabon a conclu un accord pour vendre à Perenco ses participations dans sept champs offshore matures non opérés. © Total

 

Grosse transaction entre Total Gabon et Perenco. La filiale du groupe pétrolier français au Gabon vient de conclure un accord avec le producteur indépendant Perenco, pour vendre ses participations dans sept champs offshore matures non opérés, ainsi que ses intérêts et le rôle d’opérateur dans le terminal pétrolier du Cap Lopez.

Perenco va payer entre 290 millions et 350 millions de dollars (plus de 162 et 195 milliards de francs CFA), en fonction des prix futurs du Brent. Cependant, rien n’est encore joué puisque l’accord est soumis à l’approbation du gouvernement gabonais. La vente couvre quatre champs dans la région de Grondin : Grondin, Gonelle, Barbier et Mandaros. Les trois autres champs se trouvent à Torpille : Girelle, Pageau et Hylia. La production cédée à Perenco s’élève à environ 8 000 barils de pétrole par jour en 2019.

«Cette transaction démontre notre capacité à valoriser le portefeuille de Total E&P en monétisant des champs matures ayant un seuil de rentabilité élevé», a déclaré le directeur de l’exploration et de la production de Total. «Nous restons pleinement engagés au Gabon à travers nos pôles de production exploités à Anguille-Mandji et Torpille-Baudroie-Mérou, où nous continuons à maximiser la valeur pour toutes les parties prenantes», a annoncé Arnaud Breuillac.

Total Gabon et Perenco n’en sont pas à leur première transaction du genre. En 2017, les deux sociétés pétrolières avaient déjà conclu un accord de 195 milliards de francs CFA, qui impliquait le transfert d’environ 13 000 barils par jour. Perenco a ainsi pris des participations minoritaires dans les champs de Grondin et Torpille, en plus de certains actifs à terre et du pipeline Rabi-Coucal-Cap Lopez.

 
GR
 

7 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    195 milliards SEULEMENT ? A Ntare Nzame !! On brade TOUT au Gabon. Kié !!

  2. Gayo dit :

    Pourquoi le gouvernement gabonais accepte le bradage des actifs de Total Gabon à Perenco sans aucun appel d’offre même si Ali Bongo y est propriétaire. Ceci toutes les nouvelles entreprises pétrolières les participations de l’état au capital sont de 0%. Quelqu’un peut m’expliquer quel est cette mafia où l’état gabonais qui devrait avoir plus de moyens aujourd’hui que dans lea années se retrouve totalement exlus de la gestion des entreprises pétrolières chose impeccable ailleurs. Ali Bongo a vendu notre pays.ALI BONGO TU ES UN SORCIER.

    • Fille dit :

      La vente du Gabon a bien eu lieu avant Ali Bongo. D’où Léon Mba s’était posé la question de savoir à quoi bon l’indépendance du Gabon si les accords pour celle-ci n’avaient aucun intérêt pour notre pays. On l’a fait passé par le seul africain qui voulait que son pays reste un département de la métropole. La suite, ceux qui lisent l’histoire la connaissent. « On pose, on dépose et on repose » si le sujet a bien compris. L’histoire peut se reécrire, mais les faits sont têtus. Ali bongo a voulu faire les prétentieux en demandant il y quelques années à Total de payer ses impôts au Gabon, à Véolia de faire son travail, à …jouer les troubles fêtes en somme et tout ça après avoir mécontenté les gabonais !

  3. Gayo dit :

    Pourquoi le gouvernement gabonais accepte le bradage des actifs de Total Gabon à Perenco sans aucun appeld’offre en dèça de la valeur du marché? même si Ali Bongo y est actionaire. Quand on sait que Perenco et plus raciste que. Total et prive des cadres gabonais qui sortent des mêmes écoles d’ingénieur l’accès à certains postes de responsabilité. Ceci dit toutes les nouvelles entreprises pétrolières les participations de l’état au capital sont de 0%. Quelqu’un peut m’expliquer quel est cette mafia où l’état gabonais qui devrait avoir plus de moyens aujourd’hui que dans lea années se retrouve totalement exlus de la gestion des entreprises pétrolières chose impeccable ailleurs. Ali Bongo a vendu notre pays.ALI BONGO TU ES UN SORCIER

  4. Gayo dit :

    Tout est joué. La famille régnante des Bongo est partenaire de ces entreprises qui nous ont pillé pendant des decennies.

  5. Gayo dit :

    ALI BONGO. NOURREDINE. VOUS ETES DES SORCIERS. LIBEREZ NOUS DE VOTRE ENFERMEMENT

Poster un commentaire