mdas

 

PC Gabon Upstream (PCGUSA) va lancer, durant le dernier trimestre de l’année en cours, le forage d’un puits d’exploration en eaux ultra-profondes (environ 2 100 m) au large du Gabon. La filiale de la malaisienne Petronas a passé un contrat de plus de 13 milliards de francs CFA avec Maersk Drilling pour la fourniture d’un navire plate-forme de 7ème génération : le Maersk Viking.

© maerskdrilling.com

 

PC Gabon Upstream (PCGUSA), filiale de Petronas, a tout récemment attribué un contrat à Maersk Drilling pour la location d’une plate-forme de forage en eau profonde destinée au Gabon.

Navire de forage de 7ème génération, le Maersk Viking, propriété de Maersk Drilling servira au forage d’un puits d’exploration en eau ultra-profonde dans le bloc F13 au large du pays. L’exploration va s’effectuer à environ 2 100 m de profondeur. Conçu par Samsung 96K avec plusieurs améliorations de Maersk Drilling, le Maersk Viking est long de 228 m. Il peut héberger jusqu’à 230 personnes, comprend plusieurs technologies dont des pompes à boue et des grues ; sa profondeur maximale de perçage est de 12000m sur des eaux devant avoir pour profondeur maximale 3657 m.

Les travaux dans le cadre de cette mission contractuelle devraient débuter durant le troisième trimestre de 2021. D’une valeur d’environ 24 millions de dollars (plus de 13 milliards de francs CFA), le contrat comprend également des frais de mobilisation et de démobilisation.

En mars 2018, la compagnie pétrolière annonçait une découverte de pétrole et de gaz en eaux profondes, depuis son puits Boudji-1, dans le bloc F14, au large de Gabon. Un communiqué indiquait alors que «Petronas et le Gabon procéderont à une évaluation afin de déterminer les perspectives commerciales du volume des ressources». Il se disait alors qu’outre la stimulation de l’industrie pétrolière et gazière gabonaise, la découverte encouragera également les activités de croissance dans la région.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire