TATIE

Un phénomène en cours sur les murs de la province gabonaise de Facebook montre des photographes ambulants dans des situations de travail extraordinaires. Quésaco ?

Le speaker et motivateur Charly Tchatch est la seule célébrité locale repérée par Gabonreview dans ce défi. On aurait dit Spiderman. © Facebook

 

© Facebook

« Gabon’s Got Talent« . Le Gabon a un incroyable talent. Cette émission de télévision dont le but est de faire connaître l’«incroyable talent» (chant, danse, spectacle, illusion, etc.) d’un certain nombre de candidats, n’a pas sa version gabonaise. N’empêche les jeunes Gabonais ne manquent pas d’un incroyable talent. On n’en voudra pour preuve que l’exercice auquel se livrent actuellement les photographes ambulants de Libreville, abusivement appelés paparazzi de ce côté-ci de la planète : le challenge du photographe extraordinaire.

Sur Facebook notamment, ces jeunes photographes se livrent à des acrobaties, sauts en hauteur, plongeons et contorsions diverses pour obtenir l’image la plus rocambolesque d’eux-mêmes en situation de travail. De l’auto-mise en scène extrême, pourrait-on dire. Un défi à relever comme il y en a souvent sur les réseaux sociaux et il s’en trouve toujours pour s’y adonner à fond. Et le résultat est abasourdissant.

Si certaines photographies du challenge sont en effet époustouflantes, d’autres laissent clairement entrevoir le montage ou la mise en scène grotesque. Mais tout est permis, y compris descendre dans les poubelles et les caniveaux, marcher sur les murs ou s’envoler comme un super-héros du Wakanda.

Hormis le speaker et motivateur Charly Tchatch, seule célébrité locale repérée par Gabonreview dans ce défi, la plupart des protagonistes sont des jeunes gens qui arrondissent les fins de mois en se livrant à la photographie payante sur les plages fréquentées de Libreville et dans certains ronds-points comme celui de Nzeng-Ayong qui fait office de petit parc. Un appareil photo faisant toujours de meilleurs photos qu’un smartphone, ces photographes ambulants sont très sollicités. Parfois, ils prennent l’initiative de photographier, sans leur autorisation, des gens à qui ils tenteront de vendre les meilleures prises de vues, mais jamais dans le réel ils n’effectuent des prises de vues dans les postures ébouriffantes qu’on peut admirer dans ce challenge.

Il est vrai que trouver l’angle parfait pour un photographe peut devenir un exercice difficile sur le plan physique. Il doit donc se contorsionner, rendre son corps malléable pour obtenir la «photo parfaite», mais celle-ci est rarement prise en mouvement ou en sautillant comme sur un trampoline. Les challengers montrés ici sont photographiés par leurs confrères pour meubler le temps et s’amuser lorsque les clients-sujets se font rares. Beau jeu en tout cas.

© Facebook

 
GR
 

5 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Mais le plus grand talent de certains gabonais, c’est surtout le VOL. Et les Bongo sont numéro 1,piur ne pas dire champion du Gabon. Impossible de les imiter dans le vol. Ils sont extrêmement rusé qu’ils font porter le chapeau aux autres. Eux, ils ont toujours les mains propres. A Ntare Nzame! Comment faites-vous tromper toute une nation que vous n’avez jamais volé? Kié!

  2. Serge Makaya dit :

    J’ai oublié aussi une autre nation au talent inimitable: la France et son talent d’hypocrisie. A Ntare Nzame! Il n’y en a pas deux sur cette terre. Elle a la médaille d’or de l’hypocrisie.

    Quand vous entendez la plupart de ces présidents qui se sont succédés à l’Elysée dire: »nous ne soutenons aucun candidat à la présidentielle du Gabon ou de n’importe quel autre pays d’Afrique, quelle belle hypocrisie. A Ntare Nzame!

    PEUPLE GABONAIS IL FAUT QUE TU TE RÉVEILLE. TU ES EN DANGER DE MORT AVEC LA FRANCE QUI VA DE NOUVEAU T’IMPOSER UN BONGO À LA TÊTE DU GABON (OU CE MAROCAIN DE NOURREDINE, FILS BÂTARDS DU ROITELET DU MAROC, OU LE FILS D’EDITH BONGO QUI FAIT DÉJÀ SA PUB, SA CAMPAGNE DANS LES RÉSEAUX SOCIAUX).

    JE TE SUPPLIE, PEUPLE GABONAIS RÉVEILLE TOI. DEMAIN IL SERA TROP TARD. ET SURTOUT, NE VA SURTOUT PAS À LA PRÉSIDENTIELLE DE 2023. UN PIÈGE TE SERA TENDU. ET UN BONGO TE SERA DE NOUVEAU IMPOSÉ PAR LA FRANCE. JE TE JURE QUE JE CONNAIS LE SYSTÈME POUR AVOIR TRAVAILLÉ LONGTEMPS AU B2.

    RÉVEILLE TOI PEUPLE GABONAIS, DEMAIN IL SERA VRAIMENT TROP TARD.

  3. diogene dit :

    Le Gabon est un pays donc sans talent ! Les gabonais ont du talent ? Certains surement mais la médiocrité est le lot de l’humanité.

    Quant aux paparazzi , si le mot chante à vos oreilles l’Italie, sachez que c’est un terme infamant pour désigner les photographes sans scrupules ni déontologie : des voyeurs.

    Ainsi cet article qui se veut un éloge est une insulte.

  4. diogene dit :

    La dénomination post a comment est elle plus précise que commentaire ?

Poster un commentaire