mdas

Les travailleurs de la Compagnie des bois du Gabon (CBG) ont déclenché une grève générale illimitée, le 17 octobre à Port-Gentil. Ils réclament essentiellement de meilleures conditions de vie et de travail.

Les employés en grève, le 17 octobre 2019. © Gabonreview

 

L’épidémie de grèves dans les entreprises à Port-Gentil, a touché la Compagnie des bois du Gabon (CBG). Réclamant de meilleures conditions de vie et de travail, les employés de cette société ont déclenché une grève illimitée, le 17 octobre.

Quelques employés de CBG. © Gabonreview

«Trop c’est trop, nous ne voulons plus des salaires minables, on va fumer la CBG», ont déclaré les salariés en colère. Ces derniers assurent qu’ils camperont sur leurs positions s’ils n’obtiennent pas gain de cause. «Nous revendiquons de meilleures conditions de vie car nous sommes encore à un état précaire au niveau des salaires», a regretté le représentant le personnel.

«A Port-Gentil, les coûts des maisons sont dans la fourchette des 50 à 80.000 francs CFA et le salaire minimum d’un employé de CBG est de 80.000 francs CFA. Ce qui est contraire au salaire minimum au Gabon qui est de 150.000 francs CFA. Nous serons là jusqu’au bout !», a promis Oyone Darwin.

En plus de 21 points inscrits dans leur cahier de charges datant de juillet dernier, ils revendiquent l’installation des délégués du personnel ayant été élus en avril, l’insertion des montants alloués comme prime de rendement dans des différents salaires de base. A cela s’ajoute l’instauration des formations aux normes STC W 95 au personnel naviguant, ainsi que le paiement du treizième mois.

«Nous avons déposé un cahier de charges depuis juillet 2019 et à ce jour l’employeur refuse de dialoguer», a regretté le président provincial de la Confédération gabonaise du travail-FL (CGT). Selon Moïse Madola Bokamba, «la CBG refuser de négocier avec les employés, malgré les multiples sollicitations».

Les employés de cette compagnie créée en 1980 ont promis d’aller plus loin, si rien n’est fait par la direction générale dans les prochains jours.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire