TATIE

Financée par la Société gabonaise de raffinage (Sogara), la modernisation de l‘axe routier Matanda-Iguiri dans le quatrième arrondissement de la commune de Port-Gentil se poursuit, avec la pose de pavés sur un linéaire d’un kilomètre.

La pose de pavés sur l’axe routier Matanda-Iguiri , un linéaire d’un kilomètre. © Gabonreview

 

L’axe routier Matanda-Iguiri long de plus d’un kilomètre, autrefois laissé pour compte, entame une totale transformation. Les populations du quartier Iguiri, situé dans le quatrième arrondissement de la capitale économique pourront, à partir du mois de décembre, circuler paisiblement.

«Nous sommes là sur la phase de pose de pavés sur une superficie d’un kilomètre et plus. Les canalisations sont finies. D’ici décembre au moins on peut considérer qu’on aura fini les travaux sur cette voie secondaire» a déclaré le chef d’équipe du chantier de la société des Travaux publics et maritimeSidney.

© Gabonreview

Pour les populations de cette zone, les travaux d’aménagement de ce tronçon viennent à point nommé, c’est une lueur d’espoir qui se dessine à l’horizon. «Voilà les pluies qui ont refait surface. S’ils finissent bien les travaux on aura dans nos cœurs un sentiment de satisfaction totale. Pourquoi, parce-que tous les jours on plongeait les pieds dans l’eau. Les taxis n’entraient pas ici. Là ça va mieux» a confié, Maurice, une habitante du quartier Iguiri.

Cet axe routier va désenclaver une grande partie du quatrième arrondissement de Port-Gentil. Les populations remercient infiniment la Société gabonaise de raffinage pour son financement.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Boussamba dit :

    On se demande si l’auteur de cet article a recoupé ses informations avant de mettre ces contre-vérités. Un axe routier ? Trop élogieux pour cette piste d’à peine 1,60 d’écart. Cela fait plus de deux mois que les travaux ont été entamé pour à peine 400 mètres de pavés. De quelle population du 4e parle t on ici ?
    Cette piste est à l’avantage d’à peine une vingtaine de maisons bordant son trajet. De grâce soyez honnêtes avec vos lecteurs, le Gabon en sortira grandit.

Poster un commentaire