" " Port-Gentil : L’opération Octobre Rose de la Sogara | Gabonreview.com | Actualité du Gabon |
mdas

Personnel et prestataires de la Société gabonaise de raffinage 5Sogara), dans le chef-lieu de de l’Ogooué-Maritime, ont eux aussi fait, comme de tradition en pareille période, l’objet d’une attention particulière de la part de la direction générale dans le cadre de l’opération «Octobre Rose» édition 2021. Une campagne de sensibilisation et d’information sur les cancers du sein et du col de l’utérus a permis à ces derniers de rafraîchir leurs mémoires.

Une démonstration de la technique d’autopalpation des seins. © Gabonreview

 

«Une femme sur huit risque de développer un cancer du sein. L’information sur le dépistage précoce est essentielle et permet de sauver des milliers de vie»… C’est conscient de cette réalité que, malgré la crise multiforme que traverse le pays, la direction générale de la Société gabonaise de raffinage n’est pas restée en marge de la célébration de la campagne d’Octobre Rose, organisée depuis 8 ans maintenant par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba pour la famille (FSBO).

La direction générale et le personnel lors du lancement de la campagne. © Gabonreview

Pour l’édition 2021, personnel et prestataires de la Sogara ont eu droit, le 25 octobre passé dans l’enceinte de l’entreprise, à une campagne de sensibilisation et d’informations sur les cancers du sein et du col de l’utérus animée par deux spécialistes : le docteur Suzanne Bidaye de l’Institut de cancérologie de Libreville, et Myriam Ebai, gynécologue à la clinique Bilie de Port-Gentil.

Pour chaque cas, les conférencières sont revenues en détails sur les différentes causes, les multiples conséquences, les complications éventuelles, les différents traitements, les comportements à risque etc. avant d’inciter au dépistage précoce.

La qualité des échanges, lors de l’étape des questions réponses, a démontré comme s’il en était besoin, l’importance de pérenniser ce type d’initiative comme c’est le cas à la Sogara. Les séminaristes se sont déclarés satisfaits des acquis. À telle enseigne que nombreux ont pris l’engagement d’aller se faire dépister, mais aussi d’adopter désormais des comportements responsables.

Edson Mvou Tsinga, directeur général de la gabonaise de raffinerie, s’est dit heureux de la réussite de cette énième édition dans son entreprise. Il n’a pas manqué de sans saluer les efforts consentis par les plus hautes autorités dans le combat contre les cancers féminins depuis plusieurs années. Outre la campagne de sensibilisation et d’information, la direction générale a également lancé en faveur des femmes atteintes de cancers, en particulier celles qui sont sous traitement chimio thérapeutique, une opération de solidarité à travers une collecte de foulards et ou chapeaux par les agents de la Sogara. Les effets collectés seront offerts gracieusement à des ONG partenaires de l’Institut de cancérologie de Libreville.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire