TATIE

Un drame ayant emporté quatre personnes s’est produit dimanche 3 janvier 2021, au cours d’une baignade à la plage du Cap Lopez. Soit une semaine après un accident de la circulation qui a fait trois morts sur la route de cette zone très fréquentée.

Scène du dimanche 3 janvier 2021 à Cap Lopez. © Gabonreview

 

Les morts, et un moment de l’opération de secourisme (en bas). © Gabonreview

Le premier dimanche (3 janvier) de l’année 2021 a été tragique pour la communauté camerounaise de Port-Gentil. Quatre membres de celle-ci ont en effet péri dans une noyade en série à la plage du Cap Lopez, selon des sources judiciaires.

Les victimes ont été identifiées comme étant Ghislain Yamba (30 ans), Vitrice Kene Fofou (29 ans), Anderson Feudji (25 ans) et Marcel Ningaye (30 ans). Membres d’une même famille, ils se seraient rendus sur cette plage de l’océan Atlantique pour célébrer le mariage, organisé au Cameroun, de l’un des leurs revenu du pays avec l’élue de son cœur.

Le loisir programmé a malheureusement viré au drame. Ayant constaté que l’un d’eux se noyait pendant la baignade, quatre autres membres de la famille auraient plongé pour le secourir. Bizarrement, à tour de rôle, ils ont été faits prisonniers des eaux houleuses du Cap Lopez.

Un seul d’entre eux, Franck Tchim (29 ans), a pu être sauvé par des agents de Total Gabon, à l’aide d’une embarcation légère de cette compagnie pétrolière. Il a été transporté d’urgence au Centre hospitalier régional de Ntchengué.

Ce drame intervient après l’accident de la circulation qui, une semaine plus tôt, a fait trois morts sur la route du Cap Lopez. Très prisé des touristes, et des habitants de Port-Gentil durant le week-end, le Cap Lopez se situe à la pointe de l’île Mandji, dans le delta de l’Ogooué, et s’avance dans l’océan Atlantique.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Milangmissi dit :

    Dramatique, on ne parlera jamais assez de délimitation des zones de baignades dans nos plages. Mais malheureusement au Gabon tous les sujets sont politiques.
    “Celui qui désespère des événements est un lâche, mais celui qui espère en la condition humaine est un fou.” Albert CAMUS…
    Courage à la mariée et à toute la famille éprouvée les autres on se retrouvera dans l’autre monde.

  2. Joseph dit :

    Merci au personnel français de Total Gabon qui a évité un quatrième mort!

Poster un commentaire