GR

Devant les parlementaires réunis en congrès ce 5 mars en Côte-d’Ivoire, le président Alassane Ouattara a annoncé qu’il ne se sera pas candidat à la présidentielle 2020. Une déclaration surprise qui a mis fin à des mois de spéculations sur son éventuelle candidature à un 3e mandat.

Agé de 78 ans cette année, le président ivoirien ne briguera pas un 3e mandat. © D.R.

 

Élu pour la première fois en 2010 et réélu en 2015, le président ivoirien ne briguera pas un 3e mandat. Si Alassane Dramane Ouattara a pendant plusieurs mois laissé planer le doute sur son éventuelle candidature à la présidentielle 2020, il a mis fin au suspens ce jeudi 5 mars, lors d’une adresse sur l’état de la Nation au Parlement réuni en Congrès à Yamoussoukro. «J’ai décidé de transférer le pouvoir à une jeune génération», a déclaré le président ivoirien faisant part de sa résolution de ne pas être candidat à l’élection présidentielle du 31 octobre 2020. «Je veux transférer le pouvoir d’un président démocratiquement élu à un autre pour la première fois de notre histoire», a-t-il poursuivi sous les applaudissements des parlementaires qui ont finalement qualifié son discours d’historique.

«Cette mission a été exaltante et cela a été un honneur et une grande fierté pour moi, de servir mon pays au plus haut niveau», s’est exprimé celui qui estime que les hommes de sa génération, particulièrement Laurent Gbagbo et Henri Konan Bedié ne devraient pas présenter leurs candidatures à la présidentielle. «L’année prochaine, j’aurai 78 ans. Ce que l’on peut faire à 68 ans, on ne peut plus le faire à 78, à fortiori à 85 ou 86 ans. À partir de cela, j’estime que c’est mieux que tous ceux de ma génération décident par eux-mêmes de ne pas être candidat», avait-il déclaré à l’issue d’une visite de quatre jours dans la région du Hambol au centre-nord de la Côte-d’Ivoire en décembre dernier, insinuant toutefois, que si Laurent Gbagbo et Henri Konan Bédié étaient candidats à la présidentielle, il le serait aussi.

«Je n’ai certainement pas tout réussi, mais les résultats sont là.  J’ai donné le meilleur de moi-même, pour mes compatriotes ; parce que j’aime mon pays», a posté sur son compte twitter, le futur ex-président ivoirien qui, présentant son bilan au Parlement réuni en congrès, a par ailleurs exprimé une certaine fierté. «La Côte-d’Ivoire rayonne», a-t-il insisté lors de son discours. Alors que la Côte-d’Ivoire s’apprête à promulguer une loi sur la révision de la Constitution qui suscite de vifs débats, Alassane Ouattara a voulu trancher. «Il est vrai que cela suscite souvent méfiance et suspicion, car c’est souvent un prétexte pour se maintenir au pouvoir. Je voudrais vous rassurer, ce projet de révision constitutionnelle ne s’inscrit nullement dans cette optique», a-t-il affirmé.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Il a pris pris la bonne décision, bravo.

Poster un commentaire