GR

Effective depuis le 27 avril, la prise en charge du ticket modérateur des Gabonais économiquement faibles (Gef) est une véritable bouffée d’oxygène sanitaire. Les bénéficiaires bénissent Ali Bongo pour cet élan de solidarité. Parmi eux, plusieurs personnes du 3e âge qui avaient renoncé à se soigner faute de moyens.

Au fait de la gratuité de leurs tickets modérateurs, les Gef bénissent Ali Bongo pour le fonds. © D.R.

 

Initiée par le chef de l’Etat et rendu effective depuis le 27 avril par la Caisse nationale d’assurance maladie et de garantie sociale (Cnamgs), la prise en charge du ticket modérateur des Gabonais économiquement faibles(Gef) fait beaucoup de bien aux bénéficiaires.

En effet, pour atténuer les effets de la crise sanitaire sur ce segment de la population, Ali Bongo a mis à disposition un fonds personnel doté de 2 milliards 100 millions de francs CFA pour la prise en charge des Gef, durant une période 6 mois. Ravis de cette effectivité, ces derniers n’hésitent pas à le bénir, même si l’attente en pharmacie est longue.  «J’avais entendu parler mais je n’y croyais pas. Prendre les médicaments gratuitement est une grâce. Que Dieu bénisse le président», a déclaré Albert K. La soixantaine révolue, l’homme a pu avoir tous les médicaments inscrits sur son ordonnance.

A côté de lui, dame Colette. Visiblement un peu plus âgée et accompagnée de ses petits-fils, elle aussi a pu avoir gratuitement tous les médicaments dont ils avaient besoin. «On a eu tous les médicaments. Ça passe depuis une semaine et nous remercions le chef de l’Etat», a-t-elle déclaré. «Quand notre président nous aime comme ça, nous aussi nous l’aimons. On veut qu’il soit en santé pour le moment parce que par ce geste, il permet à d’autres personnes d’être en bonne santé», a-t-elle ajouté en faisant référence aux soucis de santé d’Ali Bongo.

Soignés à nouveau et désillusion pour d’autres

Beaucoup de personnes démunies et particulièrement celles du troisième âge, sans appui, avaient renoncé à se soigner faute de moyens bien qu’étant identifiés comme Gabonais économique faible. Grâce à cette aide, ils ont renoué avec la prise des médicaments, sans débourser le moindre sou. «Le chef de l’Etat a été vraiment large et bon. Cette gratuité de médicaments nous aide beaucoup. C’est grâce à ça que nous qui n’avons plus les moyens, nous arrivons à nous soigner à nouveau et correctement. Que Dieu restaure sa santé», a souhaité d’une voix tremblante sieur Anatole. Non loin de lui, Claude B, la trentaine sans emploi, a comme les autres pu avoir des médicaments pour sa fiancée elle aussi sans emploi. Sur ses lèvres, des remerciements et des prières pour Ali Bongo. «On salue ce que le chef de l’Etat a fait par rapport à la prise en charge du ticket modérateur. C’est une bonne chose pour nous qui ne travaillons pas et qui avons du mal à joindre les deux bouts. Vraiment que Dieu se souvienne de lui», a-t-il articulé.

A l’inverse de ces visages rayonnant de bonheur, Lydie Bouanga est désillusionnée. Après de longues minutes dans la file d’attente, elle est retournée chez elle bredouille. «Je suis venue acheter les médicaments de mon papa qui souffre de la tension. On a entendu dans le quartier que c’était gratuit pour toute catégorie de la Cnamgs, mais en arrivant ici, nous avons constaté que c’est juste pour les personnes économiquement faibles. Je n’ai pas pu acheter donc je retourne à la maison attendre quand j’aurai une entrée pour revenir prendre les médicaments», a-t-elle expliqué relevant que le message est mal passé chez certains.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. actu dit :

    Vous ecrivez:<>
    cela suscite beaucoup de questions:

    -d’abord d’ou lui viennent ces 2 milliards 600 millions de F.CFA.si c’est de sa poche, comment a-il fait pour avoir cette somme d’argent? est-ce son salaire ou de l’heritage recu d’Omar Bongo lui meme n’ayant herite de personne.Qu’elle est donc l’origine de ces fonds?

    -Ensuite cette aide serait limitee a 6 mois..est-ce a dire qu’apres 6 mois cette catogorie de Gabonais n’aura plus besoin de se soigner? ou alors Ali se prepare a faire une nouvelle annonce(dans six mois) le 27 Octobre 2020 d’un nouveau don de 2 milliars ? et le 27 Octobre 2021,ainsi de suite…?

    -Comment comprendre que Ali se substitue soudainement a l’Etat sauf s’il confond tresor public (les cotisations et impots du peuple Gabonais) et sa poche personnelle?

    -Que les Gabonais soient soignes cela ne pose aucun probleme ,mais de la a vouloir nous faire croire que cet argent vient de la poche de Ali c’est prendre les Gabonais pour des idiots .C’est comme les occidentaux qui pillent l’Afrique et disent en meme temps que l’Afrique est pauvre!!!trouvez l’erreur!?

    -Cela veut-il dire que le Gabon et les Gabonais sont pauvres? et que seul Bongo(Ali) a les moyens d’aider ce pauvre pays et son pauvre peuple? cela interroge!!!

    Que Ali et tous les autres remettent au tresor public ce qu’ils doivent a notre pays au moment ou on entend parler de lutte contre la corruption. Qu’il montre l’exemple par patriotisme.Car c’est a cela qu’on reconnaitra les vrais patriotes…Ceux et celles qui aiment reellement le Gabon.

Poster un commentaire