mdas

 

Grâce à sa thèse brillamment soutenue cette année sur la diplomatie parlementaire de son pays, le Gabonais Ghislain Claude Essabe, actuel directeur des Relations parlementaires au palais Léon Mba, s’est vu attribuer, lundi, le Prix Geoffrey-Dieudonné de l’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF). Une première pour un ressortissant d’Afrique centrale.

L’APF a attribué le Prix Geoffrey-Dieudonné 2022 à Ghislain Claude Essabe. © D.R.

 

Il est le premier lauréat issu de l’Afrique centrale depuis la création de cette distinction en 2016. Le 21 novembre, Ghislain Claude Essabe a remporté le Prix Geoffrey-Dieudonné de l’APF. En fonction à l’Assemblée nationale en tant que directeur des Relations parlementaires depuis 2019, le Gabonais de 43 ans, titulaire d’un DEA en Géopolitique (UOB), a séduit les jurés grâce à sa thèse sur la diplomatie parlementaire gabonaise brillamment soutenue cette année, au point que celle-ci sera bientôt publiée, préfacée par Bertrand Badie, professeur émérite à l’Institut d’études politiques de Paris.

«Le jury, présidé par Francis Drouin, président de l’APF, distingue l’auteur d’un travail de recherche sur la diplomatie parlementaire, champ des relations internationales méconnu, ainsi qu’un fonctionnaire qui n’a de cesse de promouvoir la Francophonie en tant que secrétaire administratif de la section gabonaise de l’APF», lit-on sur le site officiel de l’organisation qui regroupe des parlementaires de 91 parlements répartis sur les cinq continents.

Ghislain Claude Essabe a remporté la possibilité d’effectuer un stage sur mesure d’une semaine dans le Parlement francophone de son choix. 

Pour rappel, créé à Antananarivo (Madagascar), le Prix Geoffrey-Dieudonné récompense depuis 7 ans un fonctionnaire particulièrement investi dans la promotion de la Francophonie parlementaire. Ce prix est un hommage à Geoffroy Dieudonné, premier conseiller au Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, assassiné le 20 novembre 2015 à Bamako (Mali) alors qu’il intervenait comme conférencier lors d’une formation au bénéfice des fonctionnaires parlementaires maliens, organisée conjointement par l’APF et l’Université Senghor.

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Ghislain Ruffin ETOUGHET dit :

    Je voudrais féliciter chaleureusement ce compatriote, Ghislain ESSABE, pour cette distinction qui honore l’ensemble des institutions parlementaires gabonaises. Je salue par ailleurs son abnégation, sa détermination et sa grande humilité.

    Bravo Ghislain !

  2. CYR Moundounga dit :

    Bjr. Félicitations à vous Monsieur. Amen.

Poster un commentaire