HABANA

Le ministre de la Culture et des Arts, Michel Menga M’essone, et l’ambassadeur de France au Gabon, Philippe Autie, présideront le 9 juin au Musée national de Libreville la première réunion du comité de pilotage du Projet FSPI Museogab.

Le Musée national des arts, rites et traditions du Gabon. © Momo El Said

 

Le projet Museogab, axé sur la structuration de la filière conservation et valorisation des biens culturels au Gabon pour un patrimoine partagé et durable, tiendra la première réunion de son comité de pilotage le 9 juin.

Co-présidé par le ministre de la Culture et des Arts, Michel Menga M’essone, et l’ambassadeur de France au Gabon,  Philippe Autie, cette réunion permettra de lancer officiellement les activités de ce projet et d’en rappeler le calendrier. Celui-ci se déploiera sur 24 mois et mettra en synergie des institutions muséales gabonaises et françaises. Il permettra d’accompagner la nouvelle politique muséale souhaitée par le Gabon.

Financé à hauteur de 552 315 327 FCFA (842000€), ce dispositif se décline à travers trois composantes. Un appui à l’encadrement législatif et réglementaire du Musée National ; un renforcement des capacités de ses agents dans le but d’offrir des conditions d’accueil optimales aux collections des actions visant à développer les pratiques muséales des Gabonais, au premier rang duquel les jeunes.

Ces actions s’accompagnent d’un appui à la formation de haut niveau de jeunes professionnels du patrimoine en capacité de porter la voix du Gabon sur la scène internationale et de l’assistance technique à destination de projets favorisant la circulation des œuvres et valorisant le concept de «patrimoine partagé. .Ce projet est financé dans le cadre du programme du Fonds de solidarité pour les projets innovants, les sociétés civiles, la francophonie et le développement humain (FSPI) du Ministère français de l’Europe et des Affaires étrangères

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire