HABANA

 

L’Alliance panafricaine pour la justice climatique section Gabon (Pacja Gabon) a organisé le 27 mars au parc national d’Akanda, une randonnée pédestre. Une activité qui visait à promouvoir la pratique de la marche tout en protégeant l’environnement.

Les participants à la randonnée pédestre de Pacja Gabon, le 27 mars 2021 à Akanda. © Facebook

 

Sous la supervision de l’Agence nationale des parcs nationaux (ANPN), l’Alliance panafricaine pour la justice climatique section Gabon (Pacja Gabon) a organisé le 27 mars au parc national d’Akanda, une randonnée pédestre. Cette première édition qui a vu la participation de 40 volontaires, passionnés de l’environnement, étudiants et médecin visait à promouvoir la pratique de la marche tout en protégeant l’environnement.

«La randonnée pédestre est une activité qui diminue considérablement le risque de maladies cardio-vasculaires», a expliqué un enseignant au Collège Sainte-Marie de Libreville. «Aussi, au-delà des vertus sportives, la randonnée pédestre est également un moyen de ressourcement intellectuel et même spirituel», a ajouté Christophe Vendiany.

En effet, cette activité a aussi permis d’observer et comprendre l’environnement ; et surtout, sensibiliser les randonneurs à la préservation de l’environnement à travers des activités d’investissement humain. «Bien loin d’une simple balade traditionnelle ou une simple marche, la randonnée pédestre se révèle aussi comme un excellent moment d’échanges, réflexions, rapprochements entre les participants eux-mêmes, mais aussi avec la nature», a souligné Christophe Vendiany.

À l’issue de cette activité, des recommandations en faveur de la protection de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques ont été formulées. Malgré les efforts du Gabon en faveur de la protection de l’environnement et de lutte contre les changements climatiques, certaines espèces animales et végétales protégées font l’objet d’une destruction massive et illicite dans certaines parties de la capitale gabonaise. À travers sa randonnée pédestre, Pacja Gabon veut ainsi apporter sa pierre à l’édifice de la protection de l’environnement.

 
GR
 

1 Commentaire

Poster un commentaire