HABANA

Le Gabon, en partenariat avec l’ONG Wildlife Conservation Society (WCS), vient de prendre des mesures pour protéger deux espèces marines en voie de disparition. Il s’agit de deux lois dont la première réglemente entièrement la capture des raies et requins, tandis que la seconde ajoute un large éventail de requins et raies à la liste des espèces marines intégralement protégées dans le pays.

Le Gabon a décidé de protéger les raies et requins, en réglementant notamment la capture de ces deux espèces marines. © D.R.

 

A l’occasion de la journée mondiale de l’océan célébrée le 8 juin, le Gabon a décidé de renforcer la protection de ses trésors marins. En partenariat avec l’ONG Wildlife Conservation Society (WCS), le pays a annoncé deux mesures «historiques» pour sauver les raies et requins. Il s’agit précisément de deux lois dont la première réglemente entièrement la capture des raies et requins, tandis qu’une autorisation spéciale sera désormais nécessaire pour pêcher ces deux espèces.

La deuxième loi, quant à elle, ajoute un large éventail de requins et raies à la liste des espèces marines intégralement protégées au Gabon. «Ces lois permettront de protéger et gérer correctement ces deux espèces en voie de disparition. La diversité de l’habitat dans les eaux gabonaises crée l’habitat idéale pour un éventail d’espèces de requins et raies», a déclaré la WCS, le 8 juin sur mongabay.com.

En effet, le Gabon abrite une large variété de ces deux espèces avec les requins baleines, requins marteaux, raies Manta géantes et raies-guitares, notamment. Toutefois, ces espèces marines sont menacées d’extinction à cause de la pression de la pêche. «Le gouvernement a désormais besoin de soutien pour mettre en œuvre et appliquer ces nouvelles lois, et apporter tout changement supplémentaire nécessaire pour protéger et gérer correctement les raies et requins dans ses eaux», a conclu la WCS.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire