mdas

 

Faut-il rire de tout ? Les internautes semblent répondre par l’affirmative. Très vite après le renversement du président guinéen par des putschistes, ils ont lancé le « challenge Alpha Condé ». Avec ce « mème » qui enflamme la toile, la chute d’Alpha Condé, ce «président arrogant chassé du pouvoir par la force», est tournée en dérision, persiflée, moquée.

En parodies, la situation en Guinée enfièvre les réseaux sociaux. © montage Gabonreview

 

La photo d’Alpha Condé, assis dans un canapé, en chemise africaine, la main droite sur le menton, l’air plutôt tranquille, le regard droit que d’aucuns trouvent arrogant alors qu’il est entouré des militaires armés du Groupement des forces spéciales (GPS), a résolument fait le tour du monde. Si elle est l’image forte de l’arrestation, le dimanche 5 septembre, du tout nouveau ex-président de la Guinée, cette photo a très vite inspiré les internautes Africains qui ont lancé, dès le lendemain, le «challenge Alpha Condé» ou encore le mème du même nom.

Quelques images du mème sur l’arrestation d’Alpha Condé. © collecte et montage Gabonreview

A quelques détails près hormis le décor et le mobilier, les internautes reproduisent le cliché devenu viral sur la toile. Ceux qui n’ont pas de compte Facebook ou Instagram, n’ont d’ailleurs pas pu passer à côté de ces mèmes se partageant en masse sur la plateforme WatsApp.

Ultime moquerie de la jeunesse africaine

La chute d’Alpha Condé est ainsi tournée en dérision, persiflée, moquée. Alors qu’elle a pour baseline «Nous essayons de rendre ce monde meilleur En publiant des blagues, vidéos pour votre plaisir quotidien», la page Facebook + 243, vraisemblablement animée par des jeunes de la RDC, interroge : «Challenge Alpha Condé… Où est le respect 😂» ? Elle ne relaie pas moins, à cœur joie, les fameuses parodies photographiques, tout comme le font quelques sites people dédiés à la jeunesse africaine. La leçon à en tirer est que, même si elle semble rivée sur les loisirs, la jeunesse africaine ne suit pas moins l’actualité politique du continent et elle n’hésite pas à sanctionner à sa manière les leaders disgracieux, ne fut-ce que par la moquerie.

Le ‘’Mème’’ de la liesse

Les participants au challenge Alpha Condé se moquent en effet d’un «président arrogant», en mettant en exergue «sa stupidité». Si les images de ce mème ne sont pas accompagnées, dans la plupart des cas, de messages explicites, elles n’illustrent pas moins une certaine liesse, à l’instar de celle observée dans les rues de Conakry à la suite de la destitution du président Alpha Condé. A pieds, à moto ou véhiculés, plusieurs centaines de Guinéens y ont manifesté leur joie. Cette expression de joie et de liberté est, semble-t-il, reprise à travers ces mèmes.

En tout cas, le challenge Alpha Condé est le mème du moment. Genre utilisé par les community managers pour jouer sur les codes de la culture web moderne et amuser leur audience, ce concept, le ’’mème’’ (se prononce /miːm/ en anglais et /mɛm/ en français), désigne, selon le dictionnaire Linternaute, «tout objet, concept ou attitude liée à l’Homme, qui se transmet en s’adaptant par tout moyen de communication. Le terme est utilisé sur internet pour désigner tous les contenus propagés rapidement sur le réseau.» Le ton d’un mème est généralement humoristique, cynique, ironique, et le message transmis souvent désabusé. S’il y est question de marquer efficacement et durablement les esprits, Alpha Condé y a résolument réussi.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Eric Vuiton dit :

    il ne s’agit pas là de « memes » mais plutot de photos parodiques

  2. Baz jack dit :

    Qui sème le vent récolte la tempête .Tout assoiffe de pouvoir et tailleur de constitution aura la vite d’un petit soldat pour lui rappeler qu’un pays n’est pas un royaume .

Poster un commentaire