GR

Les ministres de l’Enseignement supérieur et celui des Infrastructures ont fait, le 21 février, le point des travaux liés à la réhabilitation des universités et grandes écoles avec le Premier ministre Julien Nkoghe Bekale. Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, les chantiers devraient avancer par petites touches.

Selon le ministre de l’Enseignement supérieur, les chantiers de réhabilitation des universités et grandes écoles devraient avancer par petites touches. © Gabonreview

 

Les travaux de réhabilitation des universités et grandes écoles du Gabon font partie du programme d’action prioritaire du gouvernement (PAPG). Pour accélérer ce processus, le Premier ministre a reçu le 21 février, entre autres, les ministres des Travaux publics et de l’Enseignement supérieur pour leur donner des instructions. «Le Premier ministre nous a instruits sur la manière avec laquelle nous devons reprendre ces travaux. Nous devons avancer par petites touches», a déclaré à l’issue de la rencontre, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, ministre de l’Enseignement supérieur. «Devant l’immensité de l’ouvrage, nous avons bien sûr adopté une démarche qui s’attaque à chaque chantier et aujourd’hui de nouvelles orientations ont été données pour accélérer le processus de réhabilitation et permettre que l’année académique qui s’ouvre un peu partout puisse être engagée sous de bons auspices», a-t-il ajouté sans énumérer ces orientations.

Maître d’ouvrage, le ministre des Travaux publics a indiqué qu’un intérêt particulier sera mis sur la qualité des travaux. «Il s’agira ici de regarder au niveau d’abord des coûts et au niveau de la qualité des travaux qui vont être réalisés. Nous avons l’aspect qualité où nous allons mettre en œuvre des mesures pour s’assurer de la qualité de tout ce qui va être fait. Parce qu’on peut faire un édifice dans sa quantité, mais il faut s’intéresser à la question de la qualité qui nous paraît importante à l’effet de prévenir les coûts induits de réhabilitation», a dit Léon Armel Bounda Balonzi.

À en croire leurs propos, selon directives du Premier ministre, un chronogramme d’actions sera bientôt établi pour reprendre les travaux et livrer les chantiers à terme. Ces travaux, indique la Primature, ont été lancés il y a plus de 6 mois permettront la réhabilitation des amphithéâtres de l’Université Omar Bongo (UOB), l’Université des sciences de la santé (USS), l’Université des sciences et technique de Masuku (USTM) et de l’École normale supérieure d’enseignement technique (Enset).

 

Tags:

GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire