GR

Le Monseigneur Jean-Patrick Iba-Ba, âgé de 53 ans, jusqu’ici évêque du diocèse de Franceville, dans la province du Haut-Ogooué, a été nommé, le 12 mars 2020, Archevêque métropolitain de Libreville par le pape François.

Le nouvel archevêque de Libreville Jean-Patrick Iba-Ba, recevant les félicitations de son prédécesseur immédiat, Basile Mve Ngone, le 12 mars 2020. © D.R.

 

© D.R.

Le jeudi 12 mars, le pape François a nommé un nouvel archevêque métropolitain de Libreville : le Mgr Jean-Patrick Iba-Ba. Ce prêtre de 53 ans succède à Mgr Basile Mve Ngone et devient le 4e archevêque de la capitale depuis les 175 ans d’évangélisation de l’Église catholique au Gabon.

 «L’Église qui est à Libreville est dans l’allégresse. Elle jubile. C’est depuis quatre ans que ce jour est attendu. Aujourd’hui, selon le message de Dieu notre père, ce jour est arrivé. Son excellence Monseigneur Jean-Patrick Iba-Ba évêque de Franceville a obtenu la confiance du Saint-Père le Pape François qui le nomme archevêque métropolitain de Libreville», a annoncé le Monseigneur Basile Mve Ngone, âgé de 78 ans.

Affirmant se tenir toujours prêt à répondre à l’appel de l’évangélisation, Mgr Jean-Patrick Iba-Ba, ancien recteur du séminaire majeur national Saint-Augustin à Libreville, a témoigné son Action de grâce à l’endroit de Dieu et du peuple de l’Église catholique du Gabon. «Chers frères dans l’épiscopat, chers frères dans le sacerdoce ministériel, chers religieux et religieuses, chers frères et sœurs dans le Christ, chers parents amis et connaissance. C’est une Action de grâce qui monte dans mon cœur ce matin. Une Action de grâce pour le choix de ma modeste personne comme nouvel archevêque métropolitain du diocèse de Libreville. Merci au Seigneur qui depuis toujours guide mes pas et m’associe à sa mission», a-t-il déclaré.

D’après la biographie publiée par le Saint-Siège, le père Jean-Patrick Iba-Ba est né le 18 avril 1966 à Libreville. Pour sa formation sacerdotale, il a été envoyé par son évêque à Brazzaville, capitale du Congo, puis à l’Université urbanienne de Rome de 1993 à 1998. Ordonné prêtre le 19 juillet 1998 pour l’archidiocèse de Libreville, il a été vice-recteur du Séminaire majeur Saint-Augustin à Libreville puis recteur du petit séminaire Saint Jean et curé de paroisse. De 2004 à 2009, il a suivi des études de droit canonique à Rome.

Enfin, de 2010 à 2012, il a été directeur national adjoint des Écoles catholiques et aumônier général des Instituts catholiques d’éducation et nommé évêque du diocèse de Franceville, le 4 novembre 2017.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Pascal NGOUA dit :

    Félicitations ! N’oubliez pas les pauvres Monseigneur.

    Autre chose, je partage cet article. LISEZ :

    https://mondafrique.com/gabon-de-fortes-turbulences-entre-noureddine-bongo-et-l-elysee/

Poster un commentaire