mdas

 

Les athlètes gabonais sont depuis plusieurs jours à dans le chef-lieu de la province du Haut-Ogooué où ils préparent le Run in Masuku, les 10 kilomètres de Franceville, labellisée World Athletics. Il s’agit d’une promesse faite par le directeur général de l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC), Joannick Ngomo Obiang, qui rappelait que le gouvernement aspire à voir les coureurs gabonais performer lors de cette compétition.  

Les coureurs gabonais en séance d’entraînement à Franceville où se déroulera, le 18 septembre 2022, le Run in Masuku. © J.C. Nounamo

 

© J.C. Nounamo

Respectant la promesse faite le 31 août lors de la rencontre avec Anaclet Mathieu Taty, président de la Fédération gabonaise d’athlétisme (FGA),  Joannick Ngomo Obiang, le patron de l’Office national de développement du sport et de la culture (ONDSC) a facilité la présence et la préparation de l’équipe gabonaise à Franceville. Elle devrait prendre part, le 18 septembre, au Run in Masuku, une course à pied labellisée World Athletics.

En respect de cet engagement, les coureurs professionnels gabonais devant participer à cette course à pied longue de 10 km séjournent depuis une dizaine de jours dans le Haut-Ogooué. Ils bénéficient d’un entrainement intensif sur le circuit de la course, dans cette capitale provinciale au sud-est du pays.

Hébergement, restauration, suivi médical, coaching… l’Office n’a pas lésiné sur les moyens pour mettre ces ambassadeurs du Gabon dans de meilleures conditions de préparation. «Grâce à cette préparation dans des conditions favorables, les athlètes gabonais sont prêts à se surpasser pour côtoyer le niveau des athlètes internationaux», a fait savoir le président de la Fédération gabonaise d’Athlétisme.

Lors de la dernière rencontre avec le président de la Fédération, le directeur général de l’Office avait assuré que sa structure accompagnerait les athlètes gabonais pour la préparation de chaque compétition et surtout, leur donnera du matériel. «Mais, il faut que ce soit pérenne sur le temps. On ne va pas seulement le faire sur une course et après on les oublie. On est en train de faire une programmation pour toutes les courses annuelles, comme cela, la préparation pourra se faire dans des cadres appropriés et dans le bon timing», disait-il.

Le Run in Masuku aura lieu le 18 septembre prochain. Il reste que les athlètes gabonais s’en sortent cette fois avec de meilleurs résultats, au regard de cette préparation.

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. […] Run In Masuku : Les athlètes gabonais aux bons soins de l’ONDSC est apparu en premier sur Gabonreview.com | Actualité du Gabon […]

Poster un commentaire