GR

Le coordinateur général du Service d’aide médical d’urgence (Samu social Gabon) a réfuté les informations d’arriérés de salaires des agents de l’antenne de Mouila. Joint au téléphone, le 12 mars, Wenceslas Yaba parle de «manipulation», le Samu social de Mouila n’étant pas ouvert depuis plus de huit mois.

Wenceslas Yaba,patron du Samu social gabonais, réfute les informations d’arriérés de salaires des agents de l’antenne de Mouila. © D.R.

 

Les agents de l’antenne du Service d’aide médical d’urgence (Samu social Gabon) à Mouila sont dans la tourmente : ils réclament 18 mois de salaires. Parue dans les colonnes de l’hebdomadaire Moutouki du 12 mars, cette information a été démentie par le coordinateur général du Samu social.

Selon Wenceslas Yaba, joint au téléphone, ces informations sont véhiculées par l’ancien chef d’antenne du Samu social de Mouila. «Elle a voulu faire du Samu social une clinique privée», a-t-il expliqué, alors que cette structure est spécialisée dans la prise en charge sanitaire et sociale des personnes démunies et en détresse.

 «Nous avons décidé de faire partir la chef d’antenne qui vendait des médicaments depuis neuf mois. Nous avions un témoignage vidéo de plusieurs Gabonais de la localité de qui se plaignaient de cette pratique», a raconté Wenceslas Yaba. Selon lui, l’ancienne chef d’antenne du Samu social à Mouila a instrumentalisé quelques agents à l’origine des informations relayées par Moutouki.

Dans les colonnes de l’article traitant du sujet, le journal a publié la photo d’une banderole du collectif des «agents abusés». «Le Samu social de Mouila n’est pas le Covid 19 pour être mis en quarantaine. Pas de réorganisation sans nos 18 mois de salaires impayés», peut-on lire sur la banderole.

 «C’est de la manipulation», a réagi Wenceslas Yaba. «Le Samu social de Mouila n’est pas ouvert depuis plus de huit mois.  Comment allons-nous devoir 12 mois de salaires ?», a-t-il ajouté. En juillet 2019, deux ans après la création du Samu social, des informations faisaient déjà état de plusieurs mois d’arriérés de salaires des agents.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire