mdas

Parrainée par Maixent Accrombessi, cette manifestation initiée par l’ONG Convergence pour l’unité a eu lieu, pour la deuxième fois, le 16 août dernier.

Les membres de l’ONG Convergence pour l’unité. © D.R.
Les membres de l’ONG Convergence pour l’unité. © D.R.

 

Le directeur de cabinet du président de la République est-il en passe de redorer son image ? C’est du moins ce qu’espèrent ses amis et collaborateurs, qui voient désormais en lui une sorte d’homme charitable, loin de l’appréciation que l’on s’en fait dans le monde politique où ce dernier est décrit comme un «imposteur».

En effet, considéré comme le leader de la fameuse «légion étrangère» qui, aux dires de certains, sévit à la présidence de la République, accaparant littéralement l’esprit et la personnalité d’Ali Bongo, Maixent Accrombessi est loin de faire l’unanimité. Son intégration est sujette à caution alors que sa naturalisation serait trop fraîche. Est-ce pour tordre le coup à ces accusations que l’homme s’illustre désormais dans l’humanitaire ? Pour la deuxième année consécutive, il parraine la Journée médicale du canton Mbè initiée par l’ONG Convergence pour l’unité, dans le département du Komo-Mondah, dans la province de l’Estuaire.

Honni, craint et vilipendé de tous ou presque, l’homme est le bienfaiteur désigné par Hervé Ndong Nguema, le président de ladite ONG, celle-là même qui a récemment annoncé une plainte contre Jean Ping pour ses propos envers les gouvernants «apatrides et mafieux» du Gabon. N’y voyez aucun rapport ! Qu’à cela ne tienne, si dès le lancement de la première édition de la Journée médicale du canton Mbè en 2013, beaucoup s’étaient refusé à donner quelque crédit à l’initiative que l’on jugeait plus politique qu’humanitaire, la 2ème édition, qui s’est déroulée le 16 août dernier, s’est voulue un pied de nez aux mauvaises langues.

Grâce à ce nouveau coup de communication, plusieurs dizaines d’individus ont pu bénéficier de divers soins médicaux, à l’instar des interventions en ophtalmologie, gynécologie, stomatologie et en pédiatrie.

 

 
GR
 

4 Commentaires

  1. Omar dit :

    Les voilà ! ONG convergence …..(Hervé Ndong ,gandoura au centre) .
    Adresse : immeuble SNI LIKOUALA ( en face du sporting club )
    Activité : recrutement des …… Pour le  » Popo « .
    PS: cet homme est extrêmement nuisible  » ( général NTUMPA)

  2. Cette ONG devra rembourser à l’état Gabonais la totalité des sommes perçus .
    Tous ses membres devrons répondre devant les tribunaux la mission réel qui est la leur:
    crimes rituels .
    Monsieur NDONG & Co , derrière cette caravane , identifie leur prochaine victime.
    Le sang des innocents coulera très prochainement ……

  3. Nza Fe dit :

    De sources proche de sa famille de Meba, son village natal, Hervé Ndong Nguema qui a un niveau d’études réel à l’échelle primaire (CP 2 serait en outre un adepte de la sodomie, pédérastie, orgies à Pointe Dénis. Selon la même source, ce dernier serait aussi un recruteur de jeunes pour intégrer le vaudou et la loge d’Ali. En dehors de ces activités officielles, il se livre aussi, précise la source, à la pratique des crimes rituels. A Meba c’est la psychose, vieillards, vieux, enfants, s’ils ne sont pas casaniers à cause de la peur de voir se faire écorcher vif ou vider du sang à l’aide d’une seringue, ne se déplacent plus qu’en bande même en brousse. Aux dernières nouvelles, il porterait actuellement des couches: son rectum a explosé à cause de la constance des charges qu’il reçoit (excusez moi pour la cruauté des mots utilisés). D’où son changement radical vestimentaire. Ce n’est pas un style mais l’homme n’a eu d’autre alternative que de se mettre aux popo et autres gandoura. Vous le verrez bientôt se convertir à l’Islam, a lâché un de ses proches. Quelle histoire!

  4. Orlando dit :

    Ah KA, Hervé Ndong Nguema, ane Fam, kiakiakia je suis plié de rire, pendant que j’y pense et finalement son MACHIN de plainte contre Jean PING ou en est-il?

Poster un commentaire