GR

Parmi les revendications des syndicats du secteur de la santé, dont certains avaient lancé une grève en février dernier, la Prime d’incitation à la performance (PIP) de 2015 devrait être payée le lundi 25 mai prochain. À la Confédération syndicale des agents de l’administration publique, parapublique et privée (Cosynap), cette annonce est accueillie comme la preuve de la considération de la Nation pour les professionnels de santé.

La PIP due aux personnels de santé pour l’année 2015 sera payée ce 25 mai 2020. © Gabonreview

 

S’il n’a pas explicitement été annoncé par Ali Bongo, jeudi, dans son allocution, la Prime d’incitation à la performance (PIP) due aux personnels de santé pour l’année 2015 sera bel et bien payée. C’est du moins ce que révèle L’Union, ce vendredi 22 mai. Le quotidien ajoute que le président de la République a donné des «instructions fermes» au ministre de l’Économie et des Finances pour que cette prime soit payée aux personnels de santé dès le lundi 25 mai.

Selon des indiscrétions, cette opération devrait coûter plus de 3 milliards de francs CFA à l’État. Mais qu’importe, Ali Bongo tient à récompenser le mérite, les efforts et le sacrifice consentis par ces personnels de la santé en première ligne au front contre le Covid-19.

Joint par Gabonreview, tout en confirmant que le paiement de la PIP de 2015 réclamé depuis plusieurs années «se fera incessamment», Joël Ondo Ella voit dans ce geste des autorités gabonaises «une marque d’attention de la part du président de la République et de la Nation tout entière à l’endroit des professionnels du secteur». «C’est aussi l’occasion, pour nous, de revoir un tant soit peu certains griefs qui sont faits contre nous, professionnels de la santé. Nous devons désormais mieux faire pour mériter cette reconnaissance. Mais pour l’heure, nous disons merci et nous considérons ce geste comme une belle avancée dans nos négociations avec les autorités», a déclaré le président de la Cosynap.

En février dernier, plusieurs syndicats du secteur, dont la Cosynap, avaient lancé une grève qui avait paralysé une partie des structures sanitaires de Libreville. Le paiement de la PIP de 2015 était parmi les principales revendications.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. medzomekoure dit :

    Ne vous réjouissez pas si vite, on connaît ces gens, ils n’ont pas de parole. Attendez de voir que l’argent est positionné dans vos comptes et ensuite vous pourrez manifester votre joie, gratitude et tous vos autres sentiments.

  2. diogene dit :

    Ce n’est pas une récompense mais un dû !
    Avec cinq de retard , il n’y a pas de quoi se vanter crétins.

  3. moundounga dit :

    Bjr. comme un célèbre Monsieur de l’époque disais « l’argent n’aime pas le bruit ». Amen.

Poster un commentaire