HABANA

 

Faisant face ces dernières années à une recrudescence des cas de piraterie au large de ses côtes, le Gabon a officiellement réceptionné ce vendredi 11 juin un patrouilleur flambant neuf dit «de dernière génération». Il s’agit d’un don de la Chine au Gabon qu’Ali Bongo a inspecté de fond en comble.

Ali Bongo sur le patrouilleur offert par la Chine, le 11 juin 2021, à Owendo. © Com. présidentielle

 

© Com. présidentielle

Après les doses de vaccins contre le coronavirus en mars et en avril derniers, c’est un nouveau don que la République populaire de Chine a tenu à faire au Gabon. Mais cette fois dans un domaine différent : la sécurité maritime. Dans le cadre du renforcement de sa relation de coopération avec notre pays, Pékin lui a en effet offert un patrouilleur flambant neuf. Réceptionné par Ali Bongo ce vendredi, l’appareil serait de «dernière génération».

Selon le président de la République qui a effectué une visite à son bord en compagnie de l’ambassadeur de la Chine au Gabon, Hu Changchun, de la Première ministre Rose Christiane Ossouka Raponda et du ministre de la Défense nationale Michaël Moussa Adamo, ce nouveau patrouille servira au renforcement des capacités des garde-côtes gabonais dans leur lutte contre la piraterie maritime, la pêche illicite, l’immigration illégale, les infractions à l’environnement et d’autres trafics au large des côtes du Gabon.

Ali Bongo assure par ailleurs sur sa page Facebook que «la sécurité des Gabonaises et des Gabonais doit être effective sur terre comme sur mer».

Pour Jessye Ella Ekogha, ce nouveau don de la Chine au Gabon est loin d’être anodin, notamment sur le plan diplomatique. Le porte-parole de la présidence de la République y voit le témoignage «de la capacité [d’Ali Bongo Ondimba] à nouer des relations étroites et profitables avec l’ensemble de nos partenaires internationaux».

Ce don, ajoute-t-il, «illustre également le fait que pour le chef de l’État la sécurité des Gabonais se conçoit, dans un continuum, aussi bien sur terre que sur mer».

 
GR
 

20 Commentaires

  1. SERGE MAKAYA dit :

    CES VOYOUS QUI VOUS GOUVERNENT ACTUELLEMENT VOUS AURONT FAIT CROIRE JUSQU’EN 2023 QUE LE DÉFUNT ALI BONGO EST VIVANT. ET VOUS AUREZ QUAND MÊME AVALE CE GROSSIER MENSONGE. ALI BONGO EST VRAIMENT MORT EN 2018. DÉSOLÉ D’INSISTER DE VOUS LE DIRE… MAIS C’EST LA VÉRITÉ.

    BONNE SOIRÉE.

  2. Teddy dit :

    Ce n’est pas et ce ne sera jamais Ali Bongo qui est déjà en poussière depuis 2018. Arrêtez nous cette mascarade.

  3. Vivien kaly dit :

    Ah! Le revoilà, Ali le comédien.

  4. Gaston dit :

    « … Ali Bongo assure par ailleurs sur sa page Facebook que «la sécurité des Gabonaises et des Gabonais doit être effective sur terre comme sur mer»… »

    Comme c’est amusant à lire pour quelqu’un qui a tué des Gabonais. Lol.

  5. howard dit :

    vraiment curieux maintenant on accélère les sortis pour doper terrain !!!!!!

  6. amamovia dit :

    Là ALI BONGO a changé de peau, il est jaune, avec un petit ventre.

    Demain, il sera noir sans cheveux…

    Gabonreview, il faut jouer le bon jeu, il faut publier les commentaires. il n’y a pas mort d’homme que de rendre la vérité. Noordine Bingo est la pièce maitresse du puzzle!

  7. Celestin dit :

    Mais pourquoi on cautionne cette mascarade ? Comment les gabonais peuvent accepter d’être ridiculisé à ce point ? En plus, même s’il vivait toujours, le pays est depuis 2009 entre les mains d’étrangers. Nourredine et sa mère adoptive ne connaissent absolument rien des peuples gabonais. Et on laisse faire quand-même ces gens. Il faut arrêter ce simulacre au plus vite.

  8. Bernadette dit :

    Ah! C’est le titre du film de ce soir. Ok! Mais je suis trop fatigué pour suivre un film aussi ennuyant et dont on connait déjà les aboutissants.

    Bonne nuit au peuple gabonais épris de liberté.

  9. Ernest dit :

    Même le regard du militaire marin en blanc en dit long: il essaye de scruter cet « Ali Bongo », comme s’il doutait que ce soit bien lui. Pitié.

  10. Ernest dit :

    …Et tout ça pour gagner du temps pour arriver tranquillement destination de 2023… où le scénario est déjà connu par les services secrets français.

    Essayons quand-même d’éviter cette énième mascarade mes frères…

  11. Yvon dit :

    Qu’il soit vivant ou mort, on a donné trop d’importance à un RAT.

  12. diogene dit :

    Pas de bateaux de pêche mais des patrouilleurs !

    Pour protéger les bateaux chinois qui pillent nos côtes …

  13. Gérard Ngwa dit :

    En 2023, que ceux qui soutiennent qu’il est vivant ne viennent plus se plaindre. Je confirme aussi son décès sans le prouver. Cet homme est bien mort depuis octobre 2018 à Riyad.

  14. Teddy dit :

    Bientôt on nous informera que le pseudo Ali Bongo a fait un voyage dans la lune. Pitié.

    ALI BONGO EST MORT. FOUTEZ-NOUS LA PAIX AVEC VOS MENSONGES.

  15. Bassomba dit :

    Le Président Ali Bongo Ondimba est réellement aux commandes!!!!!

  16. Fiacre dit :

    Mr Bassomba, votre insistance à vouloir contredire ceux qui disent sur la toile que Mr Ali Bongo est mort prouve donc qu’il est bien MORT. Car s’il est bien vivant, pourquoi insistez-vous à le prouver ? Et lui-même prouve qu’il est bien mort avec son jeu de cache cache avec le peuple gabonais.

  17. Franck dit :

    La jambe droite qui était immobile,incapable de gravir une marche en Angleterre ,ici paraît avoir retrouvé toute sa vigueur et son fonctionnement……les miracles existent et Ali le prouve ici….

  18. ISABELLE dit :

    QUELQUE QUE SOIT LA DURÉE DE LA NUIT…

Poster un commentaire