TATIE

L’explosion, jeudi, d’un wagon-citerne lors d’une opération de dégazage réalisée par un sous-traitant de la Société d’exploitation du Transgabonais (Setrag) entre les gares de Lopé et Offoué au PK 305, a fait un mort et un blessé.

L’explosion d’un wagon-citerne entre Lopé et Offoué fait un mort et un blessé. © D.R.

 

Un accident est survenu le 20 février entre les gares ferroviaires de Lopé et Offoué au point-kilomètre 305, suite à l’explosion d’un wagon-citerne lors d’une opération de dégazage réalisée par un sous-traitant. Selon le communiqué de la Société d’exploitation du Transgabonais, le bilan humain de l’incident est d’une personne décédée et d’un blessé.

Si Setrag informe que la dépouille de la personne ayant trouvé la mort au cours de cet accident a été acheminée dans la nuit du 20 au 21 février vers une maison de pompes funèbres de Libreville, la société assure que le blessé a bénéficié quant à lui d’une prise en charge médicale avant son transfert vers le Centre hospitalier d’Owendo (CHUO).

Celui-ci, précise Setrag, «souffrirait des lésions superficielles des brulures au 1er degré, d’écorchures cutanées et d’acouphènes liés à la détonation». Son état général est jugé «stable».

À la direction générale de Setrag, l’on informe par ailleurs qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de l’accident.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire