HABANA

 

Le ministre des Affaires étrangères Pacôme Moubelet Boubeya a participé, du 7 au 8 octobre 2021, à la 3e édition de la conférence ministérielle Italie-Afrique à Rome, sur le thème «Rencontres avec l’Afrique».

Le président de la République italienne, Sergio Mattarella, prononçant le discours d’ouverture. © D.R.

 

La troisième édition de la conférence ministérielle Italie-Afrique organisée du 7 au 8 octobre 2021 à Rome, en Italie. Selon une communication de l’ambassade de la République gabonaise près la République italienne, Représentation permanente auprès de la FAO, du FIDA et du PAM, l’évènement a enregistré la participation du ministre gabonais des Affaires étrangères, Pacôme Moubelet Boubeya. Ouverts par le président italien, Sergio Mattarella, les travaux de ce forum baptisé «Rencontres avec l’Afrique» ont été placés sous le triptyque : Peuple, Planète et Prospérité, afin de souligner la nécessité pour le peuple italien et les peuples africains de se mobiliser ensemble en faveur de la transition énergétique et de créer les conditions d’une prospérité partagée.

Une phase de l’entretien entre le ministre Pacôme Moubelet Boubeya et le vice-président du FIDA, Dominik Ziller. © D.R.

La rencontre avait pour objectif d’offrir une opportunité d’échange et de dialogue entre les ministres des Affaires Étrangères, les représentants des organisations internationales et les acteurs de la société civile, afin de définir des lignes d’action communes dans la gestion des défis énergétiques, climatiques, environnementaux et de développement durable sur le continent africain.

Après la plénière d’ouverture, quatre panels interactifs ont été mis en place et ont permis aux participants de réfléchir et échanger sur les questions d’énergies renouvelables, de transition énergétique, de l’environnement, de la finance verte et du développement durable. Ceux-ci se sont achevés par une table ronde sur «L’économie bleue : quelles opportunités de développement pour l’Afrique ?». Une occasion pour Pacôme Moubelet Boubeya de mettre en exergue l’expérience gabonaise dans l’élaboration d’une stratégie en la matière, ainsi que sa mise en œuvre qui privilégie les partenariats intéressés par la transformation locale des ressources halieutiques.

En marge de cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de la présidence italienne du G20 et du partenariat avec le Royaume-Uni pour la COP 26, Pacôme Moubelet Boubeya, toujours selon la communication de l’ambassade de la République gabonaise près la République italienne, Représentation permanente auprès de la FAO, du FIDA et du PAM, a eu un entretien avec son homologue italien, S.E. Luigi Di Maio, axé sur le renforcement des relations économiques entre le Gabon et l’Italie. Il s’est également entretenu avec le directeur général de la FAO, le Dr Qu Dongyu ; le vice-président du FIDA, Dominik Ziller, et le secrétaire pour les relations avec les États du Saint-Siège, Mgr. Paul Richard Gallagher.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Julien dit :

    Sommet Italie-Afrique, sommet Russie-Afrique, sommet France-Afrique, etc. Mais à quand un sommet Afrique-Afrique ? Quand cette Afrique voudra t-elle enfin s’émanciper de tous ces pays dits développés qui ne veulent que voler ses matières premières ? Réveillez-vous un peu peuples d’Afrique!!!

Poster un commentaire