TATIE

 

Nommé dans deux catégories lors de la 5e édition des Sotigui Awards, l’acteur gabonais ayant fait sensation dans la dernière production d’Alex Ogou, la série télévisée «Cacao», a reçu le week-end écoulé les prix de la meilleure interprétation masculine et celui du public africain.

L’acteur gabonais Serge Abessolo a remporté deux prix aux Sotigui Awards 2020. © D.R.

 

Le deux prix remportés par l’acteur gabonais Serge Abessolo aux Sotigui Awards 2020. © D.R.

Comme l’an dernier, Serge Abessolo achève sous de bons auspices cette année 2020. Le cinéaste gabonais aux mille casquettes ayant fait sensation dans la dernière série télévisée de l’Ivoirien Alex Ogou, «Cacao», diffusée sur Canal+ en juin 2020, a été doublement primé dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 novembre à Ouagadougou, au Burkina Faso, dans le cadre des Sotigui Awards 2020.

Le premier prix obtenu par l’acteur gabonais l’a d’ailleurs été grâce à son jeu dans cette série qui a captivé des millions de téléspectateurs à travers le continent et au-delà. Le jury des Sotigui Awards lui a en effet décerné le prix de la meilleure interprétation masculine dans la catégorie « Série TV » pour son rôle d’Élie Desva, un patriarche, patron de la Desva S.A, «un homme élégant, un gentleman, mais également très autoritaire, et qui peut devenir assez cynique dès lors qu’il s’agit de la conservation de son pouvoir», comme le décrit Serge Abessolo lui-même.

Le second prix attribué au Gabonais lors de cette remise de distinctions est sans conteste celui auquel aspirent tous les artistes en activité : le prix du public. Dans la capitale burkinabé, Serge Abessolo a également reçu le Sotigui du public africain, alors qu’il était opposé à une vingtaine d’autres acteurs bénéficiant d’une certaine renommée au niveau continental.

Le lauréat, loin de verser dans le triomphalisme, se voit pourtant toujours comme un mauvais cheval qui fait de la course à un niveau médiocre. «Eymard Reteno, un frère, a écrit un jour ces mots : « Dans le jargon hippique, le tocard est un cheval de second choix sur lequel on mise rarement, mais quand il lui arrive de gagner une compétition, c’est le jackpot pour tous ceux qui ont cru en lui ». Merci à ceux qui ont cru et continue de croire en moi», écrit-il ce lundi 16 novembre sur sa page Facebook.

 

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Serge Makaya dit :

    Félicitations !! Akiba !! Que Dieu vous protège.

  2. MOUNDOUNGA dit :

    Bjr. C’est bien !!! Amen.

Poster un commentaire