GR

 

La marque Apple a dévoilé, le 21 avril, son ambition d’explorer le marché de 20 pays dans le monde dont huit pays africains, parmi lesquels figure le Gabon. Ce géant des technologies envisage étendre ses services App Store, Apple music et d’autres applications et offrir son service Apple Music en streaming dans ce vaste marché.

La marque Apple a dévoilé le 21 avril son ambition d’étendre ses services dans huit pays africain dont le Gabon. © D.R.

 

Le Gabon et sept pays africains sont convoités par la marque Apple. Le 21 avril, le géant des technologies a dévoilé, à travers un communiqué, son ambition d’étendre ses services App Store, Apple Music et d’autres applications au Moyen-Orient et en Afrique.

En Afrique précisément, Apple envisage étendre le périmètre de l’App Store, son magasin d’applications mobiles, au Cameroun, en Côte-d’Ivoire, en République démocratique du Congo, en Libye, au Maroc, au Rwanda, en Zambie et au Gabon.

Dans ce nouveau projet, la marque à la pomme entend offrir aussi son service Apple Music en streaming. Ce qui constitue sa plus importante extension de services sur des nouveaux marchés depuis 10 ans, après celle appelée l’iTunes Store développée en Inde, en Russie et dans plus de 50 autres pays en 2012.

Dans son communiqué, Apple affirme s’être concentré au cours de son dernier exercice sur la croissance des ventes de son segment des services, «totalisant 17,8% de ses 260,1 milliards de dollars de revenus». Selon les statistiques, la société avait une base installée de 1,5 milliard d’appareils actifs. Apple vise à atteindre 600 millions d’abonnés à ses propres services ou à des services tiers d’ici à la fin de cette année.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire