TATIE

Des jours après la suspension temporaire des enseignements et la réduction du temps de travail au Gabon, Lin Mombo, le président du conseil de l’Arcep a invité les opérateurs de téléphonie mobile à accompagner les mesures préventives mises en place par les autorités gabonaises contre le Covid-19, en facilitant notamment le télétravail et la diffusion des cours en ligne.

Lin Mombo et les patrons des entreprises de téléphonie mobile, le 24 mars 2020, à Libreville. © Gabonreview

 

Annoncées il y a quelques jours, la suspension temporaire des enseignements et la réduction du temps de travail au Gabon nécessitent l’adoption de nouvelles habitudes, notamment en vue de permettre au pays de poursuivre son développement. Pour ce faire, le télétravail et la diffusion des cours en ligne apparaissent pour l’Autorité de régularisation des communications électroniques et des postes (Arcep) comme des solutions en ce temps de crise due à la pandémie du Covid-19.

Aussi, Lin Mombo a-t-il jugé nécessaire de réunir ce mardi 24 mars les patrons des différentes entreprises de téléphonie mobile et autres fournisseurs d’Internet exerçant dans le pays pour les inviter à accompagner les mesures prises par les autorités visant à limiter la propagation du virus sur le territoire national. Au cours de cette réunion, le président du conseil de l’Arcep a notamment exhorté ses convives à faciliter davantage l’accès à Internet à leurs clients, mais à permettre également au gouvernement de mettre en place sa solution de travail à distance pour les fonctionnaires ayant vu leur temps de travail réduit. Il n’a d’ailleurs pas caché que les autorités gabonaises comptaient en outre sur les opérateurs de téléphonie mobile pour rendre possible la diffusion des enseignements en ligne comme envisagée par certaines universités et le ministère de l’Enseignement supérieur.

De même, le patron de l’Arcep n’a pas manqué d’insister sur la nécessité de rendre constamment disponibles les réseaux et les services techniques des différentes maisons de téléphonie mobile dans tout le pays pendant cette période de crise.

Chez les opérateurs, certains disent déjà avoir mis au point quelques solutions. Directrice générale du Group Vivendi Africa (GVA), Sana Sionné revendique l’offre d’un accès gratuit au service «YouScribe» pour les abonnés de Canal Box, censé permettre aux élèves et aux étudiants de consulter et télécharger des milliers d’ouvrages en ligne.

S’il assure que «le réseau ne sera pas perturbé pendant cette phase difficile», Kamal Okba, directeur général d’Airtel Gabon, informe que la capacité Internet a été augmentée de 2 Gigas vers l’international pour répondre à l’augmentation du trafic ces derniers jours.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire