mdas

 

Eloge Moukoko et Floriant Kombe, de nationalité gabonaise, ont été arrêtés le 9 juin à Kango en possession de pointe d’ivoire qu’ils s’apprêtaient à vendre. Les présumés trafiquants, qui jusqu’à 10 ans de prison, seront présentés devant le parquet spécial de Libreville pour détention et tentative de vente d’ivoire sans autorisation des administrations compétentes.

Les deux présumés trafiquants après leur arrestation, le 9 juin 2021 à Kango. © D.R.

 

Fin de parcours pour Eloge Moukoko et Floriant Kombe. Les deux hommes, de nationalité gabonaise, ont été arrêtés le 9 juin à Kango pour tentative de vente illicite d’ivoire. Une arrestation rendue possible grâce aux agents de la brigade de gendarmerie de Kango et ceux du cantonnement des Eaux et Forêts, appuyés par l’ONG Conservation Justice.

Informée de la tenue d’une transaction illicite sur l’ivoire d’éléphant, l’équipe d’intervention s’est rendue sur place. Une fois sur le lieu indiqué, les agents de la brigade de gendarmerie de Kango et ceux du cantonnement des Eaux et Forêts ont procédé à l’interpellation des deux présumés trafiquants d’ivoire. Ils étaient en possession de deux pointes d’ivoire qu’ils s’apprêtaient à vendre.

Ils seront présentés devant le parquet spécial de Libreville pour répondre des faits de détention et tentative de vente d’ivoire sans autorisation des administrations compétentes. Ils risquent jusqu’à 10 ans de prison pour avoir violé les dispositions de l’article 388 du Code pénal.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire