HABANA

 

Karl Kombila, de nationalité gabonaise, a été arrêté le 18 mars à Moabi en possession de deux pointes d’ivoire. Il risque jusqu’à 10 ans de prison pour détention et tentative de vente d’ivoire.

Karl Kombila a été arrêté le 18 mars 2021 à Moabi, où il tentait de vendre deux pointes d’ivoire. © Conservation Justice

 

Menée par les éléments de la Police judiciaire (PJ) et ceux de l’administration des Eaux et Forêts, avec la collaboration de l’ONG Conservation Justice, l’opération de lutte anti-braconnage a réalisé une prise à Moabi. Le 18 mars, dans cette ville située dans le  sud-ouest de la Nyanga, Karl Kombila, de nationalité gabonaise, a été arrêté en possession de deux pointes d’ivoire qu’il tentait de vendre.

Informé sur la tenue d’une probable transaction illicite d’ivoire prévue se dérouler au quartier Miamba, l’équipe d’intervention tripartite est partie de Tchibanga pour la ville de Moabi. À son arrivée dans la ville vers 13 heures, l’équipe a discrètement investi le quartier Miamba. Après plusieurs heures d’attente, c’est vers 19 heures qu’elle verra apparaître soudainement de l’obscurité un individu au comportement suspect, muni d’un sac. Ce dernier s’est dirigé vers un salon de coiffure.

Aussitôt, les agents ont fait irruption dans l’établissement de beauté. Après une courte poursuite engagée suite à une tentative de fuite, le suspect a été appréhendé. Il possédait un sac contenant deux pointes d’ivoire. Karl Kombila a avoué qu’il était sur le point de vendre sa marchandise. Ce dernier a été conduit à Tchibanga, où il a été placé en garde à vue à l’antenne provinciale de la PJ. Il risque jusqu’à 10 ans de prison pour détention et de tentative de vente d’ivoire.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire