TATIE

Âgé de 21 ans, Emerson Necker Moukagna Pango a été interpelé le 12 novembre à Koulamoutou, en possession de six pointes d’ivoire. Ce jeune Gabonais risque jusqu’à 10 ans de prison.

Six pointes d’ivoire ont été interceptées le 12 novembre 2020 à Koulamoutou. © D.R.

 

Très actifs sur le terrain, les agents de Police judiciaire (PJ) et des Eaux et Forêts, avec l’appui de l’ONG Conservation Justice, viennent de mettre la main sur un jeune trafiquant d’ivoire. Âgé de 21 ans et de nationalité gabonaise, Emerson Necker Moukagna Pango a été interpelé le 12 novembre à Koulamoutou, en possession de six pointes d’ivoire sectionnées en 13 morceaux qu’il tentait de vendre.

Emerson Necker Moukagna Pango après son arrestation. © Conservation Justice

Comment s’est déroulée l’arrestation du jeune trafiquant ? L’équipe tripartite a reçu une information indiquant avec précision, la tenue d’une transaction d’ivoire dans la commune de Koulamoutou. Sur le lieu de l’intervention, au bout d’un quart d’heure d’attente, un jeune homme est arrivé à bord d’un véhicule à usage clando. L’individu portait un petit sac à dos de couleur noir. Ce dernier s’est introduit dans un bâtiment.

Aussitôt, les agents ont appréhendé Emerson Necker Moukagna Pango. Son sac contenait six pointes d’ivoire sectionnées en 13 morceaux. Au cours de son interrogatoire au poste, il a avoué être le propriétaire des pointes d’ivoire. De ses aveux, il aurait lui-même abattu les pachydermes lors de ses nombreuses parties de chasse. Il risque jusqu’à 10 ans de prison pour ces faits de chasse d’une espèce intégralement protégée.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire