mdas

 

Décédé dans la nuit du vendredi 8 au samedi 9 juillet 2022, le général d’Armée Alioune Ibaba, ancien Conseiller spécial du président de la République chargé de la Défense et de la Sécurité, reçoit ici la révérence de l’un de ses anciens collaborateurs, Gabriel Awore Mayindo, ancien Directeur Général Adjoint du Protocole d’Etat.

Feu le général d’Armée Alioune Ibaba © Montage Gabonreview

 

Au Général Alioune IBABA

En prenant congé du Général Alioune IBABA, nous disons adieu à un homme qui aura consacré toute sa vie au service de son pays.

Intéressé par le métier des armes, il rejoint l’armée de terre en 1969 en qualité d’engagé volontaire, pour en sortir en 2015 avec le grade de Général d’armée après avoir franchi toutes les étapes règlementaires.  Il savait associer rigueur, humilité, dextérité et charisme. Doté d’un sens élevé du devoir, il n’aura jamais été pris en défaut dans le cadre des missions qui lui avaient été confiées ;

Familier des opérations de maintien de la paix des Nations Unies depuis septembre 1978 à Kolwezi, il terminera sa dernière opération en Guinée Bissau en 1999, après un passage remarqué à Bangui en RCA.

En octobre 2009, le Gabon découvre dans l’ombre du nouveau Chef de l’Etat, un homme que l’on ne connaissait que de nom, ainsi apparaissait au grand public Alioune IBABA, charismatique, d’une grande finesse, il donnait le ton comme un chef d’orchestre au début du nouveau pouvoir qui l’installe dans ses fonctions de chef d’Etat-major Particulier et de Directeur Général du Protocole d’Etat. Homme de défis, il prendra ses missions à cœur pour le bonheur de notre pays.

Moi qui fus son collaborateur, je peux affirmer sans être contredit qu’il était passionnément dévoué au Gabon, imperturbable et droit quand il s’agissait de défendre les intérêts de sa patrie, il eut dans plusieurs occasions un comportement qui m’interdisait de faire le contraire de ce qu’il m’avait enseigné. Je n’ai depuis lors jamais eu le moindre doute sur ses qualités humaines exceptionnelles.

J’ai eu l’honneur et le privilège de me compter parmi ses enfants depuis mon enfance et d’avoir apprécié son affection et sa confiance. Je chérirai pour toujours les excellents souvenirs de nos longues discussions, de nos moments à écouter la bonne musique (notre dernière pépite ‘’Désolé’’ d’Héritier Watanabé).

Je garderai toujours en souvenir, l’image d’un bel homme très élégant qui choisissait les étoffes de ses vêtements avec une finesse absolue, qui marchait avec noblesse en tout lieu, qui arborait un sourire énigmatique et qui ne se plaignait jamais.

Que dans sa miséricorde infinie, Allah vous accueille. Merci infiniment pour tout.

Adieu mon Général.

Gabriel AWORE MAYINDO

Ancien Directeur Général Adjoint du Protocole d’Etat

 

 

 
GR
 

8 Commentaires

  1. Bambino dit :

    Wohh quel texte. Que du bonheur à en lire. Quand le cœur parle ça peut se repentir dans sa plume

  2. SEROL dit :

    Le Gabon a perdu un Grand Homme, homme de coeur, de respect, de tradition, d écoute et totalement dédié au Pays…. Durant mes années à LBV, j ai eu l’occasion de le rencontrer à maintes reprises, échangeant sur de nombreux sujets, écoutant ses conseils, et attentifs à ses remarques, je suis triste …. Je reste persuadé que de là où il est il saura veiller sur les siens et sera pour nombre d amis, un etoile. Bienveillante dans le ciel.

  3. NDONGO Mathias dit :

    Bonjour
    Le Défunt Général fut un grand homme d’État et je l’ai connu lors de son séjour à Bangui précisément au Comité International des Accords de Bangui,que son âme repose en paix et toutes mes condoléances à sa famille et au peuple frère Gabonais Merci
    NDONGO Mathias Officier Sécurité UNHCR (RCA)

  4. Vahana dit :

    Bel Hommage! Toutes mes compassions à la famille éplorée

  5. Massard Gilbert dit :

    Mon Général, vous êtes le plus grand serviteur de l’état que j’ai eu à connaître pendant mon long séjour au Gabon. Vous resterez à jamais dans mon cœur et le souvenir de nos discussions mais aussi de votre humanité et de votre compréhension des problèmes restent gravés dans ma mémoire.
    Homme d’une rare élégance et d’une efficacité remarquable. J’aimerai pouvoir vous ressembler.
    Je reste pour toujours votre fidèle et mon âme est triste de n’avoir pu vous revoir comme nous l’avions envisagé. GM

  6. Ombalo dit :

    Je suis suc’est l’heure de rendre les comptes à celui qui sonde les coeurs et intentions des gens.

  7. N'DAW Fadiol épouse KONÉ dit :

    La famille d’El Hadj N’DAW Baba pour avoir connu et apprécié les qualités humaines du Général Alioune Ibaba lors de son séjour de formation à l’EFA de Bouaké, présente ses condoléances à toutes sa famille et à la Nation Gabonaise. Qu’Allah SWT lui fasse miséricorde et l’accueille auprès de lui.

Poster un commentaire