TATIE

La 16e édition de la Tropicale Amissa Bongo ne sera déroulera pas en janvier 2021 comme d’habitude, en raison de la pandémie du Covid-19. Les organisateurs surveilleront cependant l’évolution de la pandémie, pour voir si la compétition cycliste internationale peut se tenir plus tard au courant de l’année.

La 16e édition de la Tropicale pourrait se tenir en 2021, mais pas en janvier. © D.R.

 

Pour la première fois depuis 2006, la Tropicale Amissa Bongo manquera son traditionnel rendez-vous de janvier. Le comité de la compétition a annoncé le 19 novembre, le report à une date ultérieure de la 16e édition de la course cycliste internationale. La pandémie du Covid-19 est passé par là.

«Si la situation sanitaire au Gabon est aujourd’hui maîtrisée grâce au travail important de l’ensemble des autorités et des forces vives du pays, le contexte international et l’évolution récente de cette crise ne nous permettent malheureusement pas d’envisager sereinement l’organisation de la 16e édition de la Tropicale Amissa Bongo à ses dates habituelles en janvier 2021», a annoncé le comité d’organisation.

Les organisateurs assurent rester attentifs à l’évolution de la pandémie pour voir si la 16e édition pourra toutefois se tenir après janvier 2021. «Dans les semaines et les mois à venir, nous resterons particulièrement attentifs au développement de la pandémie de la Covid-19 afin d’étudier avec les autorités, la possibilité dorganiser en toute sécurité cette 16ème édition de la Tropicale Amissa Bongo qui nous tient tant à cœur, à une date plus propice en 2021», ont-ils conclu.

Au fil du temps, le succès des différentes éditions est venu conforter les choix stratégiques et sportifs souhaités à l’origine et a permis une mise en lumière sans précédent du cyclisme africain. La 15ème édition qui s’est déroulée en janvier dernier a confirmé cette place essentielle sur l’échiquier mondial du cyclisme.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Serge Makaya dit :

    De l’argent jeté par la fenêtre. Arrêtez cette connerie au plus vite SVP. Amissa Bongo, c’est même QUI ? A Ntare Nzame!! Cette femme à fait QUOI au Gabon pour qu’on lui attribue le nom d’une course cycliste ? Pitié!!

    Nous devons retirer le nom Bongo partout où ça figure au Gabon. Ce nom porte vraiment MALHEUR. A Ntare Nzame!!

Poster un commentaire