TATIE

À l’issue de sa session ordinaire, le 21 février à Douala, le Comité directeur de l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA) a adopté le projet de budget 2020. Celui-ci se chiffre à plus de 438 millions de francs CFA, dont 351 millions de francs CFA alloués au fonctionnement, l’investissement et l’étude sur le Bordereau de suivi de cargaison (BSC).

L’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA) dispose d’un budget de 438 millions de francs CFA en 2020. © b2press.com

 

La session ordinaire du Comité directeur de l’Union des conseils des chargeurs africains (UCCA) a validé plusieurs points à l’ordre du jour, dont le projet de budget 2020. Le 21 février à Douala, le Comité directeur a approuvé l’enveloppe de plus de 438 millions de francs CFA, composée essentiellement des cotisations annuelles des Conseils des chargeurs membres, et du solde de trésorerie au 31 décembre 2019 (plus de 38 millions de francs CFA).

Le gros de cette enveloppe sera affecté au fonctionnement, l’investissement et l’étude sur Bordereau de suivi de cargaison (BSC), soit plus de 351 millions de francs CFA. L’excédent budgétaire, évalué à plus de 87 millions de francs CFA, sera utilisé pour d’autres usages. Selon le Comité budgétaire, ce surplus servira au paiement des dettes existantes au 31 décembre 2019 pour 12 millions de francs ; l’ouverture d’un dépôt à terme de 15 millions de francs CFA au cours de l’exercice 2020 ; la disposition d’un solde prévisionnel de trésorerie de 60 023 280 FCFA à la fin de l’exercice 2020.

La session ordinaire du Comité directeur de l’UCCA s’est tenue du 19 au 21 février à Douala. Cette rencontre a réuni les Conseils des Chargeurs membres de l’UCCA, dont l’Office des ports et rades Gabon (Oprag), qui a récupéré les missions, attributions et patrimoine du Conseil gabonais des chargeurs (CGC).

Un Conseil des chargeurs est une organisation professionnelle regroupant les importateurs et exportateurs, dont l’objectif est de permettre aux chargeurs de constituer un pouvoir de négociation aux fins d’obtenir à moindre coût les services de transports suffisants et efficaces. La mission principale de l’UCCA est ainsi d’assurer la traçabilité et le suivi des marchandises en vue de faciliter leur prise en charge à l’arrivée.

 

Tags:

GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire