mdas

 

Nommé à la tête du Bureau régional des Nations Unies pour l’Afrique centrale (Unoca), le 28 juillet dernier, Abdou Abarry est officiellement en poste à Libreville depuis quelques jours.

Le nouveau représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale et Chef de l’Unoca, Abdou Abarry. © UNOCA/Norbert Ouendji Ngatta

 

Le nouveau représentant spécial et chef de l’Unoca est arrivé à Libreville le 9 septembre 2022, en provenance de New York, aux États-Unis. Il a immédiatement pris ses fonctions. Diplomate de carrière, Abdou Abarry remplace François Louncény Fall, qui a dirigé ce Bureau régional du 1er novembre 2016 au 31 mai 2022.

Abarry est porteur d’une grande expérience dans les domaines politique et diplomatique. Au moment de sa nomination le 28 juillet 2022, il était représentant permanent du Niger auprès des Nations Unies, à New York depuis juin 2019. Au niveau régional, il a servi comme représentant spécial du président de la Commission de l’Union africaine (UA) et chef du Bureau de liaison de l’UA en République démocratique du Congo (2016 – 2019). Il a également dirigé le Bureau de liaison de l’UA auprès de la Communauté économique des États d’Afrique de l’Ouest (Cedeao), à Abuja, au Nigéria (2014 à 2016).

De nationalité nigérienne, le nouveau représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies pour l’Afrique centrale et chef de l’Unoca  a occupé plusieurs postes importants au sein de l’administration de son pays, dont celui d’ambassadeur auprès du Royaume de Belgique, avec accréditation en Grèce, au Luxembourg et aux Pays-Bas ainsi qu’auprès des Bureaux des Nations Unies à Genève et à Vienne, de la Commission de l’Union européenne et du Groupe des États des Caraïbes et du Pacifique.

Abdou Abarry est titulaire d’une maîtrise de relations internationales de l’École supérieure d’administration et des carrières juridiques de Lomé, au Togo, et d’un diplôme de l’Institut des relations internationales du Cameroun. Il parle anglais et français. À son arrivée à Libreville, le nouveau chef de l’Unoca a remercié les autorités gabonaises et les collègues du Système des Nations Unies pour leur accueil chaleureux.

 

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire