HABANA

L’Université Omar Bongo(UOB) est engagée dans l’ «assainissement» des contrats passés avec ses fournisseurs. Le 27 août, le secrétaire général de l’institution a sommé ces derniers à déposer à son secrétariat au plus tard le 4 septembre prochain, tous les documents attestant une créance vis-à-vis de l’établissement.

Le secrétaire général de l’Université Omar Bongo a sommé les fournisseurs de l’établissement de régulariser leurs contrats au plus tard le 4 septembre. © Gabonreview

 

La nouvelle équipe dirigeante de l’Université Omar Bongo pilotée par Mesmin- Noel Soumaho veut voir claire dans les contrats passés par l’ancienne équipe dirigée par Louis-Marc Ropivia, avec les fournisseurs de l’institution.

Le 27 août, le secrétaire général de l’établissement, par ailleurs président de la Commission chargée de la revue des contras créés par arrêté rectoral N°11-20 du 15 juillet 2020, a sommé l’ensemble des fournisseurs de l’institution à déposer à son secrétariat, au plus tard le 04 septembre, tous les documents attestant une créance vis-à-vis de l’UOB.

Dans son communiqué, Henriette Mombey précise que les documents doivent contenir «un dossier administratif, contrat et/ ou convention précisant la nature et les bénéficiaires des prestations, la situation d’endettement, etc.».

Pour montrer le caractère pressant de l’opération, le secrétaire général de l’UOB précise qu’au-delà de ce délai, «aucune réclamation ne sera prise en compte et les paiements seront suspendus le cas échéant».

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire