mdas

Initiée par le Comité Welcome Day, cette rencontre qui regroupe administration, corps enseignant et étudiants, s’est ouverte le 8 août dernier à l’amphithéâtre de l’Université Omar Bongo.

De gauche à droite : le Dr Orphée Soumao, Boris Mba et Pr Mesmin Soumao. © Gabonreview

De gauche à droite : le Dr Orphée Soumao, Boris Mba et Pr Mesmin Soumao. © Gabonreview

 

Une vue des étudiants dans l’amphithéâtre de l’UOB abritant les travaux. © Gabonreview

Une vue des étudiants dans l’amphithéâtre de l’UOB abritant les travaux. © Gabonreview

Si l’évènement n’a pas suscité une grande affluence, il n’en demeure pas moins que les premières Assises de l’Etudiant se sont ouvertes, le 8 août dernier, à l’Université Omar Bongo (UOB). Organisée à l’initiative du Comité Welcome Day (CWD), en partenariat avec le rectorat, la rencontre qui a vu la participation de quelques étudiants de l’Université de Masuku, ceux de Yaoundé 1 (Cameroun), Cheikh Anta Diop (Sénégal) et de l’Université Jules Verne (France), a pour principal objectif de «rebâtir l’UOB, revaloriser l’image de ses étudiants et repartir sur de nouvelles bases».

A travers des panels regroupant quatre (4) communications et des séances de travaux en atelier, étudiants et représentants de l’administration rectorale discuteront, jusqu’au 9 août prochain, du thème : «UOB, de 1990 à 2014 : Bilans et perspectives». Selon Boris Mba, président du CWD, il s’agira, à travers des interventions franches mais responsables, d’évaluer le parcours de l’université tout au long 24 dernières années, l’objectif ultime étant de faire la part des choses et mettre l’ensemble des acteurs (administration, corps enseignant et étudiants) devant leurs responsabilités. Pour Mesmin Noël Soumaho, conseiller et représentant du recteur, ces assises apparaissent comme le moyen de «faire l’autopsie de l’UOB».

Aussi, la première journée a été consacrée à la «Présentation de l’UOB de 1990 à 2006» par le Dr Orphée Soumaho, un point sur l’application de l’uniformisation du système LMD (Licence-Master-Doctorat) a été fait. Puis, les échanges ont tourné autour du bilan et des perspectives des revendications estudiantines au Gabon et à l’UOB en particulier. La dernière journée devrait voir l’intervention des étudiants invités, qui communiqueront sur le thème de «la représentativité étudiante».

 

 
GR
 

3 Commentaires

  1. Mouthou dit :

    C’est vraiment vrai que la honte, au Gabon, tue pas…….!

  2. moimeme dit :

    «rebâtir l’UOB, revaloriser l’image de ses étudiants et repartir sur de nouvelles bases»…vous etes serieux là? c’est avec ça que vous allez rebâtir l’UOB? Commencez par libérer OLLO. C’est meme à cause de cela qu’il n’y a pas eu d’affluence.

  3. Incunnu dit :

    très intéressant du point de vue de la théorie mais la pratique cause des pb

Poster un commentaire