HABANA

 

Un mois seulement après que les premières doses ont été livrées, l’Organisation mondiale de la santé (OMS), initiatrice avec l’organisation Gavi de la facilité Covax a lancé jeudi un appel adressé à la communauté internationale affirmant que l’Afrique a besoin d’urgence de doses supplémentaires du vaccin contre le Covid-19. Certains pays auraient déjà épuisé leurs stocks.

«L’Afrique a besoin d’urgence de doses supplémentaires de vaccin contre la Covid-19», selon l’OMS. © OMS

 

C’est à nouveau la panique. Pour faire face à la pandémie de coronavirus, comme tous les continents, l’Afrique a misé sur les vaccins parmi les moins chers, mais également les plus efficaces comme l’AstraZeneca dont l’approvisionnement est facilité depuis le 24 février dernier par le mécanisme Covax initié par l’OMS et ses partenaires Gavi (Alliance du vaccin) et la Coalition pour les innovations dans la préparation aux épidémies (CEPI).

Seulement, au bout de quelques semaines et près de 16 millions de doses du vaccin britannique livrées dans 28 pays du continent, plusieurs pays commencent à en manquer. D’autant qu’à ce jour, selon l’OMS, 7,7 millions de doses de vaccin anti-Covid ont déjà été administrées principalement à des groupes de population à haut risque.

«L’Afrique a besoin d’urgence de doses supplémentaires de vaccin contre la COVID-19, car le rythme des approvisionnements commence à ralentir et les premiers lots reçus sont quasiment épuisés dans certains pays», a lancé, jeudi 25 mars, l’organisme onusien dont l’objectif est de fournir suffisamment de doses de vaccin pour immuniser au moins 20 % de la population africaine à la fin de cette année.

Aussi l’OMS lance-t-elle «un appel pour un accès équitable aux vaccins contre la Covid-19 afin d’en élargir la portée en Afrique». Elle devra pourtant compter avec la décision de l’Europe de surveiller plus strictement les livraisons du vaccin AstraZeneca hors dudit continent, à cause du retard pris par la firme quant à la commande des pays tels que la France. A moins de compter sur de nouveaux dons de la part de la Chine.

 
GR
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire