GR

 

Ce 8 juillet dans la matinée à proximité du Rond-point de la Démocratie, un groupe d’une dizaine de jeunes hommes a perpétré un vol à l’arraché profitant de l’embouteillage et narguant les autres automobilistes. Identifiés comme des repris de justice, l’un deux a été pris par la police tandis que les refuges des autres, en cavale, ont été identifiés.

L’un des voleurs (en blanc sur la chaussée) arrache un sac à travers la portière d’une voiture coincée dans l’embouteillage. © Capture d’écran d’une vidéo amateur/Gabonreview

 

La victime du vol à l’arraché perpétré ce 8 juillet en matinée aux environs du Rond-point de la Démocratie pourrait avoir justice. Alerté par une personne de bonne foi aux environs de 10h, informe le ministère de l’Intérieur, des éléments de la Brigade anti-criminalité et de la Brigade de recherche et d’intervention se sont rendus sur les lieux. «A l’approche des éléments des équipes d’intervention, les malfrats qui trainaient encore dans les environs se sont évanouis dans la nature», indique le communiqué du ministère de l’Intérieur qui souligne que «seul l’individu identifié comme le meneur a été interpellé».

L’individu identifié comme le meneur (flèche) a été interpellé. © D.R.

Toutefois, note le ministère de l’Intérieur, à travers le traitement de la vidéo devenue virale sur la toile et le traitement des captures d’écran, les délinquants ont été identifiés comme étant des repris de justice connus des services de police pour des faits similaires depuis 2013. À partir des informations disponibles, informe le ministère de l’Intérieur, certains refuges desdits délinquants ont été identifiés et les recherches se poursuivent en vue de leur interpellation.

Pour rappel, un groupe d’une dizaine de jeunes hommes, dont certains étaient masqués dans le cadre du Covid-19, a été filmé 8 juillet 2020 à proximité du Rond-point de la Démocratie à Libreville, perpétrant un vol à l’arraché sur un véhicule de particulier, profitant notamment de l’embouteillage à cet endroit et narguant les autres usagers de la route. La police salue l’initiative de l’auteur de la vidéo publiée sur les réseaux sociaux et encourage tout autre signalement sous anonymat.

 
GR
 

3 Commentaires

  1. JAMES DE MAKOKOU dit :

    VIVE LE PAYS DES BONGOS… LES ETRANGERS FONT COMME ILS VEULENT DE CE PAYS
    LE REFLET DE CETTE DELINQUANCE EST LA RESULTATANTE DE CE QUI SE FAIT AU PLUS HAUT SOMMET

  2. moundounga dit :

    Bjr. Morceau choisi : »La police salue l’initiative de l’auteur de la vidéo publiée sur les réseaux sociaux et encourage tout autre signalement sous anonymat ». le verbe « encourager » n’est pas la bienvenue ici. Parce que nous sommes en face d’une entité judiciaire et donc de la loi, s’appuyer sur des faisceaux informels est un contre sens. Autant ici il s’agit de délinquance urbaine, mais qu’en sera t-il un jour des infos liées à la finance (détournement), à la politique(opposant). Car dans une recherche aigüe de la forme anonyme de l’information on remonte toujours à l’auteur, les exemples sont légion au Gabon. Donc a utiliser avec modération svp. Amen.

    Partager :

Poster un commentaire