HABANA

 

Mario Lemina n’a pas été très tendre avec deux journalistes de la télévision Gabon Première ayant analysé la débâcle des Panthères du Gabon à Luanda, le 29 mars. «Vous n’avez rien dans la tête», a lancé le joueur sur Instagram à l’endroit des deux hommes des médias qui ne faisaient que leur travail.

Mario Lemina s’en est pris ouvertement à deux journalistes de Gabon 1ère . © minutemediacdn.com

 

C’est une facette du joueur qu’on ne connaissait pas forcément. Dans une Story sur Instagram le 29 mars, Mario Lemina a poussé un énorme coup de gueule en s’en prenant frontalement à deux journalistes de Gabon 1ère. «Voilà pourquoi on ne veut pas faire les trucs avec les gens. Après vous vous étonnez pourquoi on ne veut pas parler avec vous. À cause de vous-là», a déclaré Mario Lemina, orientant la camera de son Smartphone vers sa télé où apparaissaient à l’écran Charles Ogoula et George Alexis Bada.

Les deux journalistes sportifs animaient l’émission de debrief de la débâcle des Panthères à Luanda, pour le compte de la dernière journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2021. Brouillon, avec une équipe très largement remaniée, le Gabon s’est incliné 2-0 face à l’Angola. Analysant la rencontre, les deux journalistes n’ont pas été tendres, à raison, avec les hommes de Patrice Neveu. Ce qui n’a visiblement pas plu à l’international gabonais.

«Au lieu d’encourager les gens qui ne jouent pas tout le temps en équipe nationale, vous êtes là pour les enfoncer. Vous n’avez rien dans la tête», a ajouté Mario Lemina. Une sortie qui a provoqué un véritable séisme au sein de la corporation, notamment en milieu sportif. Se sentant offensés et humiliés par la sortie du milieu de terrain, beaucoup de journalistes sportifs ont promis de mener la vie dure à Mario Lemina. Affaire à suivre…

 

 
GR
 

13 Commentaires

  1. Tonda dit :

    Les journalistes doivent pouvoir accepter que l’on ne soit pas  »tendre » avec eux, journalistes dont vous écrivez qu’ils n’ont pas été tendre avec les joueurs. Et c’est quoi cette histoire de promettre la vie dure à Lemina? Grandissez un peu dans votre pays là!

  2. Nicolas AMVAME dit :

    Si on peut trouver les propos de Lemina puérile, promettre de lui « mener la vie dure » pour des propos tenus est puérile, pas très professionnel, bassement corporatiste, voir un peu délictueux…

  3. Krysth'l dit :

    On n’a tous regardé le match , les commentateurs ,vraiment hein!! Ils ont été d’un manque de professionnalisme notoire! ‘ Il y a le son au quartier’ vous etes sérieux là? C’est à savoir s’ils sont vraiment des journalistes!! Joirnaleux!! Des bêtises ambulants!!

  4. Jones dit :

    Journalistes médiocres, qui ne le sait pas dans ce pays ?

  5. andre gabin ZUE OVONO dit :

    qui mérite des critiques et qui ne les mérite pas dans cet GABON? la critique de Mr LEMINA est elle constructive ou pas? un sujet bien ennoncé avec une problématique bien posée promet un debat circonspet.
    soyons concentré et passons á l essentiel

  6. Ombalo dit :

    Les propos de Mario viennent simplement traduire l’incompetance qui caracterise »certains journalistes » Gabonais. Dieu seul sait s’ils suivent des stages de recyclage. Bref

  7. Lelika dit :

    Des journalistes incompétents… C’est bien beau de parler allez sur le terrain pour voir…

  8. Milangmissi dit :

    Faut arreter de jouer les vierges effarouchées qui parmi ceux qui fustigent Lémina regardent Gabon Première? Qui pensent réellement que martial tchibinda a quelque chose dans la tete qui soit plus gros qu’un pois chiche?
    Oui les journaliste de Gabon première n’ont rien dans la tête à l’exception de quelques uns Eunice Biyoghe Dorian Ondo Fabrice Mvouendi, les autres ils font pitié.
    Les deux quidams dont on parle combien de fautes de syntaxe ont ils fait en une demi-heure de debrief.

    “Le journaliste doit avoir le talent de ne parler que de celui des autres.” P. BOUVARD

  9. MBOUMA Remy dit :

    Ces journalistes ont d’abord quelle formation a part celle du congossa ? ils ont été footballeurs ? ils ont fait une école de journalisme ? IL FAUT ARRETTER !!! même mon oncle au quartier peut être journaliste.

  10. je pense que Le joueur LEMINA a raison. Ce que nous avions vu
    reflète la crise footballistique qu’il y’a au Gabon.
    Le pb n’est pas au niveau des joueurs. La question
    C’est de savoir à quel niveau du championnat
    Gabonais au lieu de traiter les joueurs de tous les noms d’oiseaux.
    Le championnat manque aux joueurs. C’est de cela aussi
    que ces journalistes doivent parler.

  11. James Walker dit :

    Mener la vie dur à Lemina »
    question aux journaleux: « gabon tv c’est votre Bar ou bien?? Ce sera la confirmation que vous n’etes pas des professionels!

  12. Karl Wilson dit :

    C’est la vérité qui blesse ou bien ?!
    Qu’est-ce qu’un journaliste sportif gabonais nous a déjà appris ? Vous vous prenez pour des JOURNALISTES quand vous dites « mener la vie dure « 

  13. Le phoenix dit :

    Donc comme ça les journalistes gabonais vont mener la dure à Mario LEMINA. J’aimerai bien voir comment ils vont s’y prendre.
    Au lieu de faire de demande de formation parceque leur niveau est tellement alarmant qu’on se demande sur quelle base ils ont été recruté.
    Maro LEMINA ne vit pas grâce gabon télévision ni grâce à la fédération Gabonaise de foot Ball. Donc son perso je ne vois pas comment les journalistes lui feront ça dure déjà même qu’il ne les calcule même pas.

Poster un commentaire