TATIE

L’école DigieWomen a formé, du 7 au 9 septembre, 42 femmes dans le webmastering. 72 heures durant, les participantes ont notamment appris les différentes notions liées à la conception et création de site web.

42 femmes ont suivi une formation en Webmastering, du 7 au 9 septembre 2020 à Libreville, dispensée par l’école DigieWomen. © D.R.

 

50 personnes, dont 42 femmes, ont suivi une formation en Webmastering, du 7 au 9 septembre à Libreville. Composés d’entrepreneures, agents publiques et étudiants, les apprenants ont été entretenus par DigieWomen, école spécialisée dans les métiers du numérique.

Le webmastering regroupe l’ensemble des techniques permettant de gérer et de maintenir un site Internet, le webmaster étant le maître d’œuvre. Au cours de la formation, portée notamment par le ministère de la Communication et l’ONG Femme Belle, il s’agissait pour les participants de saisir l’importance d’un site web pour une institution et découvrir l’univers du WordPress. Les apprenants se sont également familiarisés avec les différentes notions liées à la conception et pratiques courantes en matière de création d’un site web.

A l’issue des 72 heures de formation, une plateforme réunissant les apprenants a été créée pour «favoriser les échanges avec le formateur qui restera présent pour toutes interrogations et préoccupations même bien après».

 
GR
 

1 Commentaire

  1. […] Cliquez pour partager sur WhatsApp(ouvre dans une nouvelle fenêtre) […]

Poster un commentaire