Le ministre de la Justice, Denise Mekam’ne, a annoncé, à quelques heures de la l’annonce des résultats du contentieux électoral par la Cour constitutionnelle, que l’Etat gabonais a saisi la Cour pénale internationale (CPI) suite aux événements du 31 août dernier.

Denise Mekam’ne, ministre de la Justice, Garde des Sceaux face à la presse le 22 septembre 2016 à Libreville. © Gabonreview

Denise Mekam’ne, ministre de la Justice, Garde des Sceaux face à la presse le 22 septembre 2016 à Libreville. © Gabonreview

 

La tension continue de monter au Gabon à la veille du délai imparti à la Cour constitutionnelle pour livrer le verdict du contentieux électoral du scrutin du 31 août 2016 et annoncer le résultat définitif de cette élection. Si le 21 septembre 2016, quatre ministres du gouvernement gabonais qui ont accentué la pression sur le camp de Jean Ping, les mettant en garde contre tout acte pouvant troubler la stabilité du pays, ce jeudi 22 septembre, c’est le ministre de la Justice, Garde des Sceaux, Denise Mekam’ne qui est revenu à la charge.

Dans une déclaration faite en milieu de journée, le ministre de la Justice a surpris l’opinion avec l’annonce d’une saisine de la Cour Pénale internationale par l’Etat. Denise Mekam’ne a  affirmé que «l’Etat gabonais a pris la décision de saisir la Cour pénale internationale suite aux événements postélectoraux du 31 août dernier». Une annonce pour le moins étonnante pour un gouvernement qui dispose de tous les moyens juridiques et sécuritaires «Cette procédure a été engagée parce que ce qui devait rester un défi électoral et républicain peut prendre des contours inattendus où la vie des Gabonais est en jeu», a lancé Denise Mekam’ne.

Pour justifier cette plainte déposée depuis le 21 septembre 2016, le ministre de la Justice a souligné que «le Gabon appui sa requête sur une série d’éléments et de faits faisant apparaître la commission de crimes contre l’humanité». «En l’espèce, les actes de privation grave des libertés et persécutions, ainsi que des propos incitant à la commission des crimes de génocide», a-t-elle expliqué.

Si le ministre précise qu’il s’agit d’un «moment très important», elle a argumenté que «le Gabon demande instamment à la procureur près la Cour pénale internationale d’ouvrir une enquête et d’envoyer dans les plus brefs délais des enquêteurs sur place». Pour Denise Mekam’ne la mission de ces enquêteurs sera de faire  «constater les crimes déjà commis et prévenir dans un proche avenir la survenance d’actes de déstabilisation du pays et de recours à la violence».  Pour mener et suivre cette affaire auprès de la CPI, le Garde des sceaux a précisé que le Gabon s’est attaché les services «d’avocats renommés, respectés et venant de tous horizons culturels et philosophiques». «Aucun d’eux n’a jamais été mêlé aux dérives de ce que l’on nomme la FrancAfrique», Il s’agit de  Patrick Klugman, Ivan Terel, et Christophe Ingrain, avocats au barreau de Paris, Bertrand Homa Moussavou, avocat au barreau du Gabon et David Chilstein, professeur de droit pénal à Paris1.

Il convient de rappeler que le 21 septembre 2016, deux plaintes de franco-gabonais avaient été déposées en France à la suite des violences post-électorales au Gabon après la victoire contestée d’Ali Bongo à la présidentielle. Les avocats de ces plaignants comptent également saisir la CPI. Les plaintes ont été déposées pour «arrestation et détention arbitraire en bande organisée, torture et actes de barbarie en bande organisée, tentative d’assassinat et crime contre l’humanité», avait indiqué l’un des deux avocats du collectif, Me William Bourdon. Vraisemblablement, les choses se corsent au Gabon.

 

 
 

38 Commentaires

  1. CHARLY dit :

    Voila que le biafrai tente, par ce honteux montage, de retirer a la CPI, le peu de crédit qui lui reste en AFRIQUE, au cas ou elle tiendrait compte, un temps soit peu, de ce genre de mensonges grossier, constitutifs de la personnalité de ali bongo.

  2. candace dit :

    malgré vos simagrés, vous finirez a la cpi, cette tentative de défense ne prendra pas on est sur le point de découvrir les charniers ajouté à cela les vistimes que vous comptez faire dès aujourd hui

  3. jean jacques dit :

    tout ce qu il faut faire c arreter ping et toute sa bande c est tout.

  4. Charles Auleley dit :

    Akie! Le pyromane se plaint de l’étendue des dégâts engendrés par lui-même. L’assassin se plaint du nombre morts causés par lui-même. Je le redis: il faudra être très violent et méthodique avec toute la bande de sanguinaires émergents. De grâce, que les âmes sensibles nous fassent l’économie de leurs jérémiades bien pensantes. Seule l’amputation ou élimination de notre société nous ôteras pou un bon moment le maintien ou encore l’expansion de cette agressive gangrène dans ce pays. Il faut les buter un à un sans exception. Leurs parrains francafricains et satanistes recevront alors ce message clair. Ils riposteront mais y réfléchiront plus d’une fois.

  5. Ari dit :

    Tellement deplorable, lamentable, pathetique, ridicule, bref! Ca se passe de commentaire.

  6. Grandm dit :

    Ali Bongo en est rendu à croire ses propres mensonges. Il sombre dans la démence bientot il s en prendra à ses proches.

  7. Admg dit :

    C’est une bonne chose. Mais il ne faut pas s’amuser avec la justice internationale, ni de la communauté internationale. Donnez lui l’occasion d’enquêter et la vérité pourra triompher.

    • la jeunesse consciente et integre dit :

      c’est ca même… je trouve que c’est une bonne idée mm. Je trouve que les proches collaborateurs d’Ali Bongo eux même veulent sa peau. c’est une manière intelligente de le livrer a la CPI. QU’ILS VIENNENT!!!

  8. Koek lun dit :

    Mm moi Qui n ai pas fait droit je tranche ca : qui d autres que la garde de Bongo a des armes pour tuer? Qui d autres controle les prisons ou les gens sont gardes ? C est Bongo le jusqu auboutiste . LOL !!! Ils sont devenus fous ! Gars ce sont les bobards ne vous laissez pas intimider. Allez compter les voix . On doit compter les voix du HO c est l unique requete qu on a fait avant les 8 jours du delai votre force sera la force du droit . Allez me compter les voix.

  9. Koek lun dit :

    Apres ca on descends voir comment gerer la situation en RDC . Kinshasa va dire aussi la verite . Et nious allons gagner comme on avait gagner a Abidjan

  10. John BLINDAGE dit :

    Vous les GABONAIS vous avez la maladie de Mémoire .
    Je vous ramène aux Elections de du Président Laurent GBAGBO en 2010 .
    Jean-Ping , disait qu’il n’ya pas lieu de recompter les bulletins de vote et que Allassane WATTARA a bel et bien gagné .
    Dans la même veine ; eh bien Ali BONGO a bel et bien gagner les Elections de 2016 . Point barre

    • John Blindage,soit objectif. Jean Ping à L’UA, c’est pas lui qui prennait les decisions, il venait dire ce que la commution Africaine avait decide. Si tu veux t’en prendre à Jean Ping pour cela, alors attaque tous les presidents africain qui etaient en poste en ce moment. Rempli de haine, on ne voit pas la realité. Pieté pour l’Afrique, on ne comprends pas, on cherche pas à savoir comment est ce que ça marche, comme on est jaloux et haineux, on raconte n’importe quoi. C’est ce qui fait que l’Afrique noire n’avance pas. Ma memoire est encore fraiche, Sarchozi s’était deplacé pour le sommet de l’UA ou etait discuté le probleme de la CI, il etait intervenu, pourquoi l’avait il fait ? c’etait pour dire aux africains Bagbo doit partir. Les presidents ayant reçu l’ordre de faire partir Bagbo par la France, qu’est ce que tu voulais que le porte parole de l’UA qui etait Jean Ping fasse ? Africains changeons dans le bon sens. Ali na pas gagné cette election, il use de la force pour se maintenir, en tuant. Tu as vu Hollande, meme Sarckozi tuer les français parce qu’ils veulent rester à tout prix au pouvoir ? C’est en Afrique où on voit ça, c’est lamentable. A bon entendeur salut…….

    • gabon d'abord dit :

      La conscience du peuple ne fait pas marché arrière. Tout ce aue vous ferez en insultant les Gabonais et en manquant de respect pour les morts qui sont tombés par balles vous ouvrez une malédiction sur vous et votre progéniture à perpetuite

    • GABONAIS de Pur SANG dit :

      John BLINDAGE,
      Rassures Toi mon frère, les déchirures, les blessures, les morts et j’en passe qui ont affectés le peuple frère de Côte d’Ivoire ne nous ont pas fait rire au contraire nous avons pleurés avec vous et je comprends ta réaction. Je ne te donnerai pas l’occasion d’être désagréable en vers Toi, il faut que tu saches que le peuple gabonais en majorité a opté pour l’alternance et c’est cela notre combat, Ali n’a pas gagné l’élection et il n’a jamais gagné d’élection d’ailleurs et tu le sais, mais si d’aventure tu estimes qu’il est bien comme Président nous t’en faisons cadeau.

    • YES dit :

      Pas la position de PING mais celle de l’UA.

      Si seulement vous avez une idée de son fonctionnement vous serez entrain de dire autre chose.

  11. Rtg1 dit :

    Tchouuuuoooo le MbourouMbourisme ou l’art de se tirer une “BALL RÉELLE” dans son propre pied… KIAKIAKIAKIAKIAKIAKIAKIA !!

    Le chef de l’état le Général M.A.O va mettre de l’ordre dans tout cet amateurisme !! looooool !!!

    La bonne odeur du pouvoir approche de plus en plus !!

    La Nouvelle République (Rétablissement de la constitution du 15 mars 1991) de TECHNOCRATE arrive à GRAND PAS… 😉

  12. Leonie dit :

    Avec ces cons le monde est à l’envers ils font tellement pitié

  13. nzam ata dit :

    Une nouvelle opportunité de Forcer Ali Bongo de sortir le gain . Comme toujours il prend des vessies pour des lanternes.

  14. nzam ata dit :

    Ali Bongo éternel imitateur Je

  15. nana dit :

    mamooo on ne comprend plus rien les emergegent ont refuse les visas a amnesty international et today il parle de saisir la cpi. vraiment kl cafouillage la peur a bien change de camp. la vielle ca la cest petit…

  16. TARAJUNIOR dit :

    @ Tantine DD,

    Je m’adresse à toi comme un fils, un frère, un père. Tantine dédé, ne suit pas le chemin de Billie-by-nze le vouvouzéleur et Pacôme l’avatar. Je ne t’ai pas connu comme cela. Femme réservée, tu as fait ta fortune avant de venir au gouvernement. Tu n’enviais pas un ministre car ton mari(Maître TATY) et toi en aviez suffisamment. La tournure actuelle nous appelle aussi à un peu de retenu de part et d’autre. Tu sais très bien que ton type là n’a pas gagné cette élection n’est ce pas? Tu sais au moins qu’à Ndjolé nous ne l’avons pas voté n’est ce pas? Cette histoire de la CPI vient faire quoi au moment ou nous attendons que la CC invalide l’élection de ton ali. Tchouooooo a tare nzame tantine, ressaisi toi au plus vite.

  17. mouendou dit :

    Bandes de criminels avec votre sans papiers en chef .Voila le pyromane qui crie au feu.Nous savons deja que votre machin de Mborantsou va declarer votre tricheur vainqueur de l’election ce jour apres avoir falsifie des pv de plusieurs provinces.Mais sachez une chose ;vous avez choisi de defier le peuple nous allons voir a partir de ce jour qui de vous ou nous le peuple qui est souverain.A bon entendeur

  18. Ogoula dit :

    Très bonne idée, j’aimerais aussi que la CPI se penche sur les crimes rituels, sans oublier les assassinats politiques.

  19. leokhardo leokhardo dit :

    Madame la nouvelle promue , veuillez donc faire des exemples parmi les commanditaires des crimes rituels qui pilulent dans le corridor du Palais de la Présidence de la république, pas un seul bourreau n’a été véritablement inquiété par vos instances juridiciaires , pas un seul écroué par une application véritable de notre fameuse Loi

  20. piouf! dit :

    ce gouvernement est vraiment composé de personnes indigestes.

  21. mayombo dit :

    CAHQUE CHOSE A UNE FIN
    -L’APARTHEID ETAIT FINI EN AFRIQUE DU SUD
    -LA TRAITE NEGRIERE ETAIT FINI AUX USA
    -LAURANT GBAGBO AVIT GEPNGLER DURANT 10 ANS MAIS IL A TJR ETE RATTRAPPE C’EST AFFAIRE DE TEMPS

  22. Kass dit :

    simulacre pour justifier encore et encore les dérives du système car vous savez bien que la CC ne rendra jamais la vérité des urnes et que la colère du peuple débordera dans les rues. Un peuple tjrs désarmé que vous n’hésiterez pas à tirer dessus pour accuser l’opposition d’une quelconque instrumentalisation. Il n’y a qu’un camp armé et nous savons tous lequel.

  23. OKAZAKI dit :

    Vous vous moquez de vous! vous allez finir vous memes inculpés par cette même cour, comme vous vous etes habitué aux enquetes baclés de nos policiers et à la connerie de votre pseudo procureur, vous pensez que hors des frontières, le monde fonctionne comme dans votre bongoland! c’est vous qui avez les armes, c’est vous qui tuez les gabonais et c’est vous qui voulez vous plaindre à la CPI plus de 200 morts c’est pas assez? vous allez vous plaindre pour ne pas en avoir tué plus? votre fin est proche le sang des innocents tués vous hantera toute votre vie, il crie vengeance

  24. MARIA dit :

    Chère Denise, à ta plainte tu peux aussi ajouter l’arrestation abusive par les forces de l’ordre des femmes commerçantes gabonaises trainées nues et à poile devant l’humanité donc violation très grave de la convention universelle des droits humains et atteinte très graves à la dignité humaine et trouble à l’ordre public des gabonais.
    Les Gabonais réclament justice !

  25. Loeil dit :

    N’oubliez pas, madame le Garde des sceaux, que Séraphin Moundounga n’est plus avec vous et qu’il détient tellement de dossiers! On sait bien que ce monsieur avait étouffé autant d’affaires durant ce septennat n’est-ce pas? Alors sachez que vous vous êtes entrain de creuser une tombe qui prendra “cinquante éléphants” comme l’avait prédit AMO.

  26. Le Juste dit :

    C’est une bonne chose comme cela les portes seront ouvertes pour une bonne enquête et là attention de ne pas avoir de cadavre dans les placards.

  27. Jean -jacques dit :

    J’attend les gens parlés du peuple quel peuple qui est dans votre demarche de haine?il faut bien parler qu’un certain nombre de petit groupe qui se disent opposants qui veulent plonger le pays dans la violence. Des lors oúl tout le college electoral du pays entier ne depasse pas ceux qui n’ont pas l’âge de voter.Mais sachez bien que les forcesde l’odre vont vous reprimer avec la derniere energie. USA le pays democratique mais en ce moment les manifestants qui protestent contre le déces d’un noir la police est entrain de reprimer ses manifestants.et le gouverneur a dit qu’il ne va pas tolerer la violence.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW