Les représentants des partis politiques de l’opposition, les membres de la société civile et la diaspora gabonaise de France ont tenu, du 30 juin au 3 juillet dernier, une rencontre dite de Paris visant à trouver des solutions pour sortir le Gabon de ce qu’ils pensent être un crise de trois ans. La synthèse de ces travaux est suivie d’un chronogramme détaillé dont les voies et moyens de déroulement n’ont pas été indiqués.

Gabonreview.com - Opposition gabonaise : les acteurs de la rencontre de Paris - D.R. Les représentants des partis politiques de l’opposition, les membres de la société civile et de la diaspora gabonaise de France ont organisé à Paris du 30 juin au 3 juillet des «ateliers de la transition». La présence de Zacharie Myboto, Jean Eyéghé Ndong et André Mba Obame ainsi que celle de Mme Mengue M’Eyaà, présidente du conseil exécutif du Mouvement civique du Gabon, avaient été très remarquée à ces travaux. Il a été annoncé que la synthèse des débats et les propositions des différents ateliers allaient être rendues publiques à la veille de la réception du président Ali Bongo par le président français, François Hollande.

Largement diffusé sur les réseaux internet gabonais, le rapport de ces travaux pourrait, selon eux, se révéler être un important outil de travail pour l’apaisement du climat sociopolitique gabonais. Il aurait essaimé le milieu diplomatique concerné par la “crise” dans laquelle le Gabon est plongé depuis 3 ans.  Épais d’une dizaine de pages, le rapport de ces «ateliers de la transition» comporte deux chapitres : «Contexte et Justification» et «Sortir de la Crise». On note, en introduction du document qu’«en dépit de ce contexte de crise, et au-delà des considérations partisanes, la société civile, à travers un mémorandum, la diaspora gabonaise de France par une proposition de concertation commune à Paris, et les représentants des partis politiques de l’opposition, en soutien à ces projets, ont mené une réflexion pour rechercher ensemble les causes profondes de cette situation et y apporter les réponses idoines pour instaurer la paix et la stabilité du pays.» Un noble dessein.

Le gros du document est un rappel chronologique méticuleusement daté qui retrace les principaux évènements politiques survenus au Gabon, depuis l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009 jusqu’aux élections législatives de décembre 2011 qui ont donné au parti au pouvoir une majorité extravagante à l’Assemblée nationale.

Pour sortir de la crise politique gabonaise, le mémorandum demande «à la France qui connaît parfaitement cette situation de concourir, notamment avec le Nations unies, à la mise en œuvre de cette démarche gage de paix, de stabilité et de développement harmonieux, équilibré et équitable de notre pays». Et d’inviter chaque «citoyen gabonais (à) s’engager dans le combat en faveur de la restauration des valeurs républicaines et démocratiques dans un sursaut patriotique national.»

Quelque peu impératif, le texte indique qu’«il doit être mis fin sans délai et par tous les moyens au processus de monarchisation en cours au Gabon. A cette fin et pour respecter le caractère pacifique du peuple gabonais, priorité doit être donné à une initiative impliquant toutes les gabonaises et tous les gabonais à travers une Conférence nationale souveraine.» Pour ce faire, ils proposent un chronogramme dont nous ne saurons faire l’économie. Il se présente tel que suit :

Juillet-Août 2012

  • Préparatifs de la Conférence nationale souveraine.
  • Dissolution de l’Assemblée Nationale.
  • Réhabilitation de l’Union Nationale.
  • Réhabilitation de tous les fonctionnaires et étudiants victimes de suspension arbitraire de salaires et de bourses pour des questions d’ordre politique.
  • Abandon de toutes les tracasseries et poursuites judiciaires à caractère politique en cours au Gabon.
  • Restauration de la couverture nationale de TV+ et restitution de son matériel confisqué à ce jour par la garde présidentielle.

Septembre 2012

  • Tenue de la Conférence nationale souveraine à Libreville avec une facilitation internationale de haut niveau.

Octobre 2012-Décembre 2013 : Période de transition

  • Mise en place des institutions de transition issues de la Conférence nationale souveraine.
  • Adoption d’un nouveau code électoral.
  • Introduction concertée de la biométrie.
  • Adoption par référendum de la nouvelle constitution.
  • Élections générales (présidentielle, législative, locale et sénatoriale).

31 Décembre 2013

  • Fin de la période de transition.

1er Janvier 2014

  • Entrée en fonction des nouvelles institutions de la République.»

Hormis le fait que ce groupe de personnalités dispose de peu d’éléments concrets pour justifier de leur représentativité au Gabon, on se demande bien de quels moyens dispose l’opposition et les associations ayant travaillé à ce mémorandum pour faire aboutir un tel calendrier, surtout qu’il n’a jamais été discuté avec le pouvoir.

 
 

20 Commentaires

  1. La Fille de la Veuve dit :

    C’est la première fois depuis 2009 que Zacharie Myboto sort du territoire Gabonais. Et ce n’es pas non plus un hasard si l’opposition gabonaise, fait sans précédent, a été formellement reçu au Palais de l’Elysée la veille de la venue d’Ali Bongo.

    Les communiques de l’Elysée et de la Rue de Solferino (Parti Socialiste) laissent clairement entendre que la crise politique que traverse le Gabon depuis 2009 a été au centre de la séance de travail entre les délégations Française et Gabonaise le 05 juillet dernier.

    S’adressant aux autorités Françaises, André Mba Obame a souvent déclamé : “Parce que vous êtes le problème, vous êtes aussi la solution”. Nous-y sommes peut-être.

  2. Kieeeeee eee! Excusez moi,mais ce que je lis me fait trop rire meme si ce rire est un rire assez pathetic.En effet,I’ll n’est pas toujours mauvais de rever et d’esperer,cela fait toujours du bien.Mais pour une fois soyons un peu realiste,pensez-vous tres sincerement que ce genre de programme peut voir le jour au Gabon? Ali va vous donnez cette aucasion de le realiser? Alors c’est meconnaitre Ali.je trouverais tres judicieux en effet qu’une autre strategie soit trouvee sur la base des elements ineluctable qui permetrons de donner de credibilite a ce que vous menez comme action.Pour ma part je pense,que s’I’ll doit avoir changement total je dis bien total cela passe irrevocablement par le peuple gabonais qui doit de maniere tres vivaste decider de son avenir.Elle est la seule a prendre son destin en main,a l’example de l’egypte,de la tunisie pour citer que ces quelques pays.On doit se nourir des examples des autres pour mener une veritable revolution,si le peuple estime et pense tres sincerement qu’I’ll doit avoir revolution.Le reste je pense ne sera que veine tentative.Le changement d’un pays est entre les mains de sa population.

  3. le fils du pauvre dit :

    Arretez moi ttes ces conneries svp ! Le Gabon n’a pas besoin de mutinerie. Un homme a été élu, laissez le terminer son mandat et attendons les elections. Les opposants actuels sont responsables de la situation catastrophique du pays(economique, politique,et social)car ils ont géré ce pays avec le defunt pere. tous recevaient les malettes d’argent pdt que le peuple croupissait dans la galère, et subitement aujourd’hui ils st devenus les bons. Aucun opposant n’est crédible au Gabon et personne ne detient la clef du changement. Si hier aux affaires vs n’avez rien fait pour ce pays, ce n’est pas demain que vs allez faire quelque chose. Alors, laissez les gabonais tranquilles ! En 3 ans ns avons deja vu des choses, et laissez ns voir d’avantage.

    • Guy Massard dit :

      @Le fils du pauvre !!! Un homme a été élu ? Par qui ? Mboranstuo représente-t-elle tout le peuple gabonais ? N’avez-vous pas vu les militaires tiré sur Gabonais en 2009 à Port-Gentil et même devant la cité de la démocratie ? Pourquoi cela ? Parce qu’un homme avait été élu ? Vous vous mentez à vous-mêmes car, vous savez, comme tous les Gabonais, que jamais un Bongo (Omar ou Ali) n’a été élu au Gabon. Ils ont toujours été imposés par une armée qui sortant de son rôle ce croit au service d’un clan et des institutions partisanes sinon familiales. Sans doute, es-ce parce que les Bongo savent qu’ils sont toujours élus qu’ils maintiennent Mborantsuo dont tout étudiant de 1ère année droit sait qu’elle est en conflit d’intérêt et que le principe de suspicion légitime aurait dû la disqualifier, à la tête de la Cour constitutionnelle….. Arrêtz avec ces mensonges

  4. L'Ambassadeur Kinguele dit :

    Voici une belle sortie de crise que le PDG doit saisir car la balle n’est plus trop de leur compte. On m’a toujours dit lorsque tu veux sortir d’un problème,il est mieux de sortir la tête haute. Ce que les membres de l’opposition et la société civile proposent,ne peut qu’être réaliste. Si Ali persiste dans son arrogance,alors il est sur qu’il sautera le pouvoir plus vite qu’il le pense car n’ayant plus de soutien (Sarkozy),il faut s’asseoir et discuter en effet le dialogue de sourd ne paye pas,ainsi tout est a refaire au Gabon ,toutes les institutions doivent être reformées pour qu’on puisse avoir finalement un état purement démocratique . Maintenant,la balle est sur son compte,l’opposition a déjà posée les préalables maintenant … Wait and see

  5. Bertrand dit :

    Ils me font tous pitié rien qu’en regardant leurs visages, comment sont alors leurs coeurs?

  6. PETIT CONNARD OVONO dit :

    Enfin,vous ne me censurez plus!!!petit tocard ovono a encore deverser des tonnes de conneries!!!!mais il faut qu’il justifie l’argent que l’equato jean claude andre mab obame lui donne chaque mois!!!mais l’equato a de la ressource!!!car depensé plus de 20 millions pour nuire à la visite du president Ali en france!!!il faut vraiment avoir la haine envers son pays d’adoption!!!car voulant cette place qu’il rêve tant!!!mais petit tocard ovono je te rassure il y’a encore des maboules ou des vides du cerveau qui croient à tes conneries que te dicte l’equato!!!on attend la nouvelle alerte flash à la con!!! comme d’habitude!!!

  7. Adolf dit :

    Je pensais que nous avions déjà touché le fond en matière de ridicule dans ce pays. C’est quoi cette feuille de route qui expose des intérêts personnels. Non mais expliquez moi en quoi TV+ qui est une chaîne privée concerne l’ensemble du peuple gabonais? En quoi les poursuites contre AMO concernent le Gabon entier, bref, c’est votre pays et j’y vois encore des choses qu’on met en place pour servir la cause d’un seul et vous reprochez quoi à votre président actuel si ce ne sont les mêmes dérives.

    Le Gabon est à vous, faites en ce que vous voulez!!!!

    • le Saint Gabs dit :

      Frangin,ne te résigne pas,je partage ta pensée mais je te conseille de regarder plus haut mon commentaire;ce pays pendant longtemps a été dirigé par des idiots,je veus dire des ignares…bref ça continue;des généraux qui ne savent pas lire et écrire,des ministres géopolitisés et bêtes,les exemples sont légions!moi ce que je peux dire c’est que les choses tendent aujourd’hui vers le changement;quand miboto,éyéghé,mba obame étaient à la table du roi,ils ont fait quoi pour les gabonais????rien!!!ils ont juste brouté et détourné !tout le monde le sait et ce qui est stupide ,c’est de voir les gabonais les suivre comme des idiots;frangin,donc dans ce pays,on a autant de mabouls????sincèrement?

  8. NGUEMA jean dit :

    tres chers gds le gabon appartient o gabonais ke ls petits oppossants de la faim ns laissent en paix dpwi LEON MBA;; juska OMAR BONGO :ils ont manger et tres manger le pays kils arretent ;;si non ils trouverons ceux ki leurs font rever lors ds gds meeting se retourner vers eux avc ds gros battons;;;kils se disent ke ls gabonais ne font plus de la politic;;;;nous ont veux avancer pour le bien etre de nos enfants ;;les leurs apprenent AUX ETATS UNIS ET EN EUROPE les autres ds les matitis du pays sans PB////.ARRETEZ ..ARRETZ.. SI NON VS ALLER VOIR LE FEUX DU CHRIST VOUS RENDRE TRES MALHEUREUX …ATTENTION …ATTENTION…AU MON DIEU

  9. pierre kiroule dit :

    Franchement, il est temps qu’on renouvelle la classe politique gabonaise! PDG et UN mêmes conneries! A quand un leader charismatique tenant réellement compte des aspirations des gabonais. c’est quoi ce mémorandum à la con, vous croyez qu’on a que ça à faire aller voter 15000 fois l’année pour les mêmes corrompus! Foutez nous la paix bon sang! et Mangez vos milliards entassés dans vos comptes en banque!!! Bon sang non mais c’est pathétique! pouvez vous me dire quelle différence il y a entre eux et les pdgistes! Aucune! Et le peuple gabonais dans tout ça? Leur mémorandum n’impose pas des logements, des écoles, des hôpitaux, des médicaments, de l’emploi pour tous au Gabon, plus d’équité, plus de justice, un partage équitable pour tous au Gabon? Non, même pas, le plus important c’est qu’ils doivent absolument revenir aux affaires, pour leur bien être personnel! Enfin bref, on vit avec et on supporte comme toujours….Mais c’est énervant cette classe politique dans son ensemble qui se tape dessus sans regarder les souffrances du peuple

  10. le Saint Gabs dit :

    Mes chers compatriotes;
    Je suis Gabonais et fier.
    Mais où est donc passé votre honneur?
    Où est dons passé votre fierté?
    où est donc passé votre patriotisme?
    Où est donc passé votre amour de notre cher drapeau?
    Avez-vous déjà été intelligents?
    Notre pays compte une multitude d’intellectuels et de gens réfléchis;mais entre Gabonais,vrais gabonais,pas les congolais,les camerounais et autres libanais qui se font attribuer NOTRE CHERE nationalité…bref entre nous,LES GENS QUI SONT SUR LA PHOTO!Vous avez oublié que ces sont des gens qui ont été des barons du defun pouvoir?ces gens comme ZAC qui ont détourné des millards alloués au travaux publics de notre pays pendant des décénies,Mba obame chouchou du vieux Albert(rip) éyéghé ndong n’en parlons plus…et comme on les a chassé pour assainissement ils se disent opposants!ET VOUS COMME DES MOUTONS SANS CCORDE VOUS LES SUIVEZ!?MAIS VRAIMENT VOUS ETES B.TES HEIN?FRANCHEMENT!excusez mais je devais vous le dire!Vive le Gabon!

  11. le Saint Gabs dit :

    regardez les !!des crèves la faim!

  12. le Saint Gabs n'amasse pas mousse dit :

    une conférence nationale!!!lol!!!!myboto!tu as assisté à celle des années 90 et là tu veux revenir en tant qu’opposant???lol!!!wè tsibi hein!lol!

  13. maroundou200 dit :

    Que ça soit L’union nationale ou le PDG qu’ont -ils fait en 40 ans , rien , rein que voler l’argent du pays. Un Ali, un Mba Obame, un Myboto etc…la liste est longue qu’ont -ils fait pour le pays???? aujourd’hui ils nous disent qu’ils vont changer le pays , quel pays ? le pays qu’eux mêmes pilent. pardon je suis choquée de tous les entendre. Ils veulent l’argent et le pouvoir , rien ne les intéressent. Ali dira j’ai fait les routes,et ….??? va savoir !!! ils ont tous des comptes à rendre à la société gabonaise, au peuple Gabonais. rien n’avance pour le peuple. On a des militaires et policiers qui continuent de racketter leurs concitoyens ts les jours que dieu fait avec des façons dures et inhumaines. des injustices inondent le pays entier depuis des lustres; et là l’opposition et le gouvernement actuel veulent nous faire croire qu’ils ont changé, n’importe quoi !!! c’est du pipo ils se financent entre eux qui va prendre le pouvoir dans 14 ans hein ? ils garderont leurs places à jamais. une révolte populaire doit se faire. il ya des intellectuels pensants dans ce pays. ils veulent nous faire croire que tous les gabonais sont des moutons qu’ils veulent juste assouvir leurs désirs de pouvoir médiocres.

    • Le fils de la Veuve dit :

      Maroundou, fonde ta propre boutique si estimes que dans la classe politique ils sont tous pourris !!! Que je sache personne ne vous emp^che de créer vos partis avec des gens vierges comme des filles de 8 ans. la politique et surtout dans un contexte monolithique et patrimoniale comme celui que le PDG a imposé au Gabon est plus complexe que ça….

  14. maroundou200 dit :

    Alors il faut choisir entre la PESTE et le CHOLÉRA ? Donc à t’entendre LE FILS DE LA VEUVE, nous sommes coincés, alors on fait rien ???

  15. maroundou200 dit :

    Ceux qui gouvernent depuis kalakala oui sont irresponsables et incompétents, puisqu’ils ont rien fait pour changer les choses. ils broutent tous la même herbe avant et après, le FILS DE LA VEUVE ou bien c’est le contraire ? Le PDG depuis 40 ans est un parti monolithique, on le sait ou pas ?. pas de remise en question suffisante de ces vieux dirigeants pour pallier à tout ce désordre inquiétant qui mine la société gabonaise. On attend de voir ce que fera l’opposition.

  16. OMAR2002 dit :

    bonjour à tous les gabonais,c’est la première fois que j’interviens sur ce réseau social pour apporter ma contribution par rapport à l’actualité du moment au gabon.
    En fait je ne suis ni politicien,ni politologue mais je peux quand même affirmer avec certitude que le pays va très mal;il suffit de regarder comment les différentes chaines de télévision fonctionnent actuellement.Comment pouvez vous expliquer qu’une chaine de télévision public fasse la guerre à un seul individu fut-il de l’opposition? Comment pouvez vous expliquer le fait que dans un pays de droit les marches pacifiques ne sont autorisées que pour le parti au pouvoir? comment pouvez vous expliquer le fait que depuis 2009 date de la dernière élection plus aucun opposant n’est passé sur les chaînes de télévision public alors nous avons tous le droit de nous exprimer? Comment pouvez vous expliquer le fait que le cabinet de notre président soit envahi d’étranger et le plus choquant c’est que ces étrangers occupent des postes qui devraient revenir aux seuls nationaux que nous sommes? Je veux parler du DIRCAB du président,de son CHEF de CABINET ou de protocole et aussi de monsieur mistoul qui est de nationalité beninoise et occupe le poste de commandant en chef des forces de polices nationales? Je pense qu’il vous faut un regarder autour de vous et comprendre que nous sommes en danger;il ne sert à rien de vous faire la guerre c’est juste une question de fierté nationale nous Gabonais nous sommes compétents à tout les niveaux,c’est pourquoi il serait juste et bon de se dire nous sommes Gabonais,nous aimons notre pays et il faut que cette hémorragie cesse car le GABON appartient d’abord aux Gabonais et nos frères qui viennent d’ailleurs ensuite,ne regardons pas nos intérêts égoïstes mais plutôt l’intérêt de tout les Gabonais et des générations futures.
    Je ne dis pas que monsieur ali bongo n’a pas la volonté de travailler non,loin de là mais je dis que monsieur ali gagnerait à écouter le camp d’en face pour poser des bases solides pour un développement durable de notre très chère pays.
    Soyons constructifs et non destructifs;l’election de 2009 nous a fait beaucoup souffrir et je pense que monsieur ali en est conscient et il sait très bien qu’à ce jour ces résultats sont connus du nouveau pouvoir français,de l’union européenne,des nations-unies,et de l’union africaine,il y va donc de son intérêt de tout mettre en œuvre pour instaurer la paix et la stabilité pour notre pays.Mais tout de même,je pense que c’est quelqu’un qui réfléchit et qui aime les Gabonais(ça n’engage que moi), et je suis sûr que tout ira dans notre pays bonne journée à tous.

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW