Déçu par l’issue du scrutin présidentiel et l’inaction de la communauté internationale face aux manquements observés, le leader de la société civile a dit s’en remettre au peuple gabonais pour se libérer lui-même.

© goldmanprize.org

© goldmanprize.org

 

Après le déroulement du scrutin présidentiel s’étant soldé par la victoire d’Ali Bongo, Marc Ona est longuement revenu sur cet épisode politique du pays. Dans un post publié sur sa page Facebook, le 27 septembre dernier, la figure de proue de la société civile gabonaise a fait part de sa déception envers les institutions en charge de l’organisation des élections au Gabon.

«Je voudrais juste dire aux uns et aux autres que pour une fois, je suis d’accord avec ceux qui pensent que nous ne pouvons plus rien attendre du bulletin de vote dans notre pays quels que soient le dialogue, des réformes et autres poudres à nos yeux pour nous endormir tant que ceux qui voudraient passer en force, par les armes, les escadrons de la mort et la falsification des chiffres par la Cour constitutionnelle, s’accrochent au pouvoir», a soutenu Marc Ona.

Le plus révoltant, a-t-il ajouté, «c’est de lire que l’Organisation des nations unies (ONU) prend acte du faux, des crimes, du passage en force et demande le dialogue». Dans le même ordre d’idées, Marc Ona a également glissé deux mots sur l’ambassadeur des Etats-Unis au Gabon qui, selon lui, a caressé dans le sens du poil le coup de force électoral. «Ces Américains dont le président a claironné que l’Afrique n’a pas besoin d’hommes politiques forts mais d’institutions fortes», a rappelé Marc Ona. «La Cour constitutionnelle est-elle une institution forte pour valider sa décision ? Pourquoi ne pas avoir validé la décision du conseil constitutionnel validant l’élection de Laurent Gbagbo ?», a-t-il interrogé avant d’affirmer : «Je refuse cette hypocrisie».

De fait, Marc Ona a estimé qu’«Ali Bongo peut se permettre de massacrer les Gabonais, le monde entier prendra acte». Toutefois, a-t-il prévenu, «le peuple gabonais prend acte de la complicité de la communauté internationale dans le radicalisme des peuples opprimés qui conduit au phénomène du terrorisme et l’immigration contrôlée (…) de la promotion du faux et de la corruption dans nos Etats par cette même communauté internationale pour des intérêts économiques».

Dans le même élan, leader de la société civile a déclaré que le peuple gabonais a également pris acte de son statut de peuple orphelin, qui prendra désormais son destin en main. «Nous nous engageons à nous organiser autrement pour libérer notre cher pays et son vaillant peuple», a annoncé Mar Ona car, a-t-il conclu : «Le vote ne sert définitivement plus à rien dans ce pays».

 

 
 

38 Commentaires

  1. Pierre Manganga dit :

    Pauvre Ona Marc, l’un des derniers gabonais à accepter la manipulation françafricaine. Il parle des Gabonais comme s’il représentait quelque chose. A quelle élection a-t-il pris part? Même pas celle de la désignation de la myriade d’ONG dont il est le président. Il se dit démocrate alors que son attitude à la tête de ces ONG montre qu’il est un autocrate. Il parle de corruption alors qu’il est lui-même corrompu; entretenu qu’il est quotidiennement par Seydou Kane. Peut-il jurer que Seydou ne lui envoie pas des enveloppes kraft toutes les semaines?

  2. Ogoula Nze dit :

    Mon frere. Tu as tellement raison…

    Laissez le manger son gateau virtuel.

    C est tous ces gens qui pensent que nous les gabonais nous sommes betes. Il parle au nom de quel peuple, pas de moi en tout cas.. et que nous allons les suivre pour qu ils se partagent le Gateau.

    Il etait si bine parti, mais il s est fourvoye dans la haine pour quelqu un qui a donne raison a son combat a propos de Belinga.

    C est honteux.

    Mais comme il est garcon il n a qu a dire ce qu il entend par # nous organiser autrement pour liberer notre peuple…#

    Mes freres avancons…

    • Samuel dit :

      Il parle du peuple qui est allé aux urnes le 27/9 et qui a voté majoritairement contre votre BOA qui n’a jamais aucune élection. Je suis surpris de la manière dont vous évoquez la Francafrique, celle là même qui a mis votre BOA au pouvoir en 2009.Vous parlez de PING en oubliant que ce n’est pas lui même qui s’est auto élu, mais le peuple souverain. C’est vrai que TOUT FRAUDEUR NE SAIT MANIPULER QUE L’INSULTE. On savait les sbires BOA arrogants. Désormais, vous n’êtes que des fieffés MENTEURS, FRAUDEURS, CORRUPTEURS, CORROMPUS ET ASSASSINS.
      Depuis, votre Gouvernement n’est même pas capable d’établir un bilan sérieux et clair. C’est PATHÉTIQUE

  3. Gabon mon HERITAGE dit :

    Merci Marc pour cet engagement aux cotés du peuple gabonais. La jeunesse consciente est fière de toi

  4. jean jacques dit :

    M.PIERRE vous avex tout dit, quelle communaute qui peut supporter ping et sa bande, ou ce dernier fait des alliances avec les ivoiriens, bourgi et quelque avocats bandits il pense qu’il sera president au Gabon.ce marc a deja des problemes psycologiques.la vironnement qu’il parle de protection , il a vu que ca ne donne rien comme argent lui c’est rever du retour de francafrique. les presidents africains soutiennent Ali. ils savent que ping n’avait rien fait pour la crise en Cote d’ivoire.

    • Samuel dit :

      Tous élus pas ” COMME ON L’ENTEND”. S’il y a quelqu’un qui connaît très bien c’est BOA que Bourgi à installé au pouvoir en 2009.
      Seuls un régime dictatorial ne peut accepter la vérité des urnes.
      Ce qui vient de se passer au Gabon est très symptomatique

    • Yové dit :

      Excusez moi d’intervenir dans des débats puérils tels que celui là, mais j’aimerais savoir une chose, celui qui se fait appeler Jean jacques là et qui passe son temps sur ce site à toujours vouloir défendre l’indéfendable, a t-il un jour mis un de ses pieds , s’il en a bien sûr, sur le banc de l’école? Comment peut -on tous les jours que Dieu fait venir fatiguer les gens avec de tels écrits, dont seul un chien ou un crabe peut déchiffrer le sens et ce qui est dit? OH lalalala, mais commencez d’abord par apprendre le français, à l’écrire correctement avant de vouloir venir parler à côté des gens. Vous me faites pitié et me donnez mal aux yeux. Comme on dit je passais seulement.
      Si vous pensez à votre ventre dans le gouvernement du ventre, il faudrait d’abord savoir un peu vous exprimer en français, ou même peut être en langue quand même, on vous lira et vous comprendra peut être mieux, rien que ça.

  5. Fbongo dit :

    Vous 2 écrivez comme les gens du bord de mer, vous êtes la honte

  6. Koek lun dit :

    Voila . Que le vote be sert plus a rien parceque Notre droit est un droit sans force . Le droit a besoin de la force et ca devrait etre pour l instant la communaute internationalle . Ou sont les USA , la France , la russie la chine Londres ? On devait arranger ce probleme la . Et puris on va en RDC arranger aussi pardon ayez pitie de nous

  7. Jean - Jacques dit :

    ce voyou de marc il merite aussi le gros bouquet au moins il va apprendre le fautelle roulant quue tu utilise c’est Ali qui t’a donne et non ping donc fait gaff. petit voyou sinon bille bi nze va te mettre a ta place.

  8. billy dit :

    Mar Ont doit comprendre qu’il n’y aura pas de partager de gâteau. Si il veut sa part qu’il prenne ses responsabilités en pleine journée et non de nuit, et qu’il aille au dialogue national où il pourra travailler pour son pays. Et à la fin on verra le rôle qu’il pourrait jouer dans le programme de l’égalité des chances.

  9. romabiko dit :

    chers amis un peu de lucidité lorsqu’on écrit un commentaire, que s’est t-il passé une élection ou les gabonais se sont prononcé.A la suite de ça toutes les provinces du Gabon donnent les résultats sauf le HO, après leur publication tardif on constata des taux de participation de 99,98%. A la CENAP seul les représentant d’Ali écrivent et publient les résultats finaux, à la cours constitutionnel, on refuse le débat contradictoire entre les avocats des deux partis, mieux on annule les burots ou Ping avait battu Ali avec un grand écart. Au de tout ceci, moi qui suis un chrétien la voix de DIEU me dit d’être du côté de la vérité, parce que chaque geste et chaque mot que nous faisons ou sortons sur terre, nous serons jugé pour ça, mes frère laisser Ali se salir l’esprit j’espère pour lui qu’avant sa mort il aura le temps de se présenter devant chaque gabonais mort comme vivant pour obtenir leur pardon ce qui me semble impossible. Si les morts pouvaient venir parler au vivant BONGO, MOBUTU nous dirons que pour avoir fait ça il brule et bruleront en enfer pour l’éternité car sans le pardon de tous ses frère à qui tu as causé du tort, tu ne peux avoir celui du créateur, même ceux qui soutienne le mal par les écrit sur le net cachés derrière vos pseudo Dieu lui sait qui vous êtes et le moment venu si vous n’etes pas allez chez chacun des électeurs pour avoir leur pardon vous brulerez également en enfer

    • Ogoula Nze dit :

      SVP..SVP…je ne comprend pas pourquoi on parle encore des 99 pour cent???

      La cour a examine tous les PV de tous les bureaux de vote avec l aide des experst.

      A lissu de l exmamen, dans le Haut Ogouee les resultats on donne 83 pour cent pour Ali.

      Meme avec cela Ali a gagne parce qu il y avait des faux PV dans la bsace du Camp de Ping.

      Il faut donc se rendre a l evidence mes freres…!

      Le peuple qui est parti aux elections a vote pour Ali.

      Pourquoi revenir sur ce debat???

      Maintenat la question est a la construction du Gbaon.

      Les gens ne sont pas obliges…

      Celui qi ne vet pas venir travailler pour le Gabon et qui ne cherche que le pouvoir pour avoir une retraite doree, n a qu arester a cote.

      Personne ne viendra le deranger.

      Mais…SI CES GENS VEULENT VENIR DERANGER LA QUIETUDE DU GABON…Alors la…ca ne se fera pas et on utilisera tous les moyens pour cela.

      Moi au moins j ai le courage de le dire.

      A bon entendeur Messieurs Marc ONA, PING et autres…

      Moi au moins je le dis..ouvertement

  10. Shaka Loubedi dit :

    @ Pierre Maganga, Ogoula NZe, Jean-Jacques.

    Je me demande vraiment si vous etes des gabonais. Et si vous l’etes je peux affirmer sans risqué de me tromper que vous etes des criminels qui n’ont aucun brin d’amour dans le Coeur ni pour vos parents qui vous ont fait naitre ni pour vos enfants que vous avez fait naitre. Car pour un pere ou une mere qui a de l’amour pour ses enfants, le plus dure n’est pas le present mais l’avenir. Et c’est en voyant la direction que prend le pays qu’on se positionne pour soit le defender ou soutenir l’action des dirigeants actuel. Tous les techniciens des differents ministers s’accordent a reconnoitre que le pays Gabon est en train de sombrer. Pas plus tard que ce matin j’ai discuter avec un cadre du ministere des finances qui m’a repeater que le pays est dans le rouge. Le mois dernier il a fallu aller negocier avec les banques pour payer les fonctionnaires pour ne citer que cet exemple. Le pays va mal et vous refuser de l’admettre. Ce n’est pas nous qui allons en faire les frais, ce sont nos enfants. Comment peut être aussi sourd mon Dieu. Votre Ali a plumber les finances du pays, rien ne va.
    COntinuer a le soutenir, vous serez les premiers a dechanter et vos enfants seront les premiers a faire les frais. Tout se paye si bas.

    • Pierre Manganga dit :

      Shaka Loubedi

      Nous sommes des Gabonais et des Gabonaises comme Jean Ping. Quand il dit que c’est Mba Abessolo qui a gagné l’élection présidentielle de 1993, qu’a-t-il fait. Si vous l’avez oublié, sachez qu’il est devenu ministre, puis ministre d’Etat, puis vice-premier Ministre de celui qu’il dit avoir perdu. Quand son frère Rendjambé est mort en 1990, qu’a-t-il fait. Il s’est terré sous les jupes de Pascaline, nourri au biberon. Alors, gardez vos leçon à un sou. Ping demande aux jeunes Gabonais de se sacrifier pour lui, car, leur dit-il, la communauté internationale ne peut pas lui donner le pouvoir rien qu’avec 2/3 morts. Pendant ce temps, son truand de fils Franck prépare son arrivée à Abidjan avec des 4 x 4 gros cylindrés et 75.000 € de cash par semaine.

      Il n’y a pas que le Gabon qui négocierait avec les banques le paiement de certaines charges. La France emprunte tous les jours pour des dépenses de souveraineté. Les USA sont parmi les Etats les plus endettés de la planète. Vous êtes comme votre prophète Ondo Ossa qui avait dit que le Gabon ne pourra plus payer ses fonctionnaires à partit d’octobre… 2009. Depuis lors, y a-t-il un mois où les salaires n’ont pas été payés le 25 du mois?

      Votre Ping et son fils ont volé plus de 25 milliards à l’État sur le dossier Minkébé. Ils vont rendre gorge. C’est d’ailleurs ce qui les fait courir. Et oui, je suis d’accord avec vous, tout se paye ici bas. Ils ont bientôt commencer à payer leurs détournements massifs des budgets qu’il a eu à gérer.

    • Ogoula Nze dit :

      Salut Shaka.

      Le Gabon n est pas dans une crise.

      Mon frere, compare aujourd hui la situation des autres pays exportateurs de Petrole (Venezuela, Guinee EQ, Angola, Nigeria…) avec la situation du Gabon.

      J ai eu a discute avec d autres ressorissants des pays africains, eux memes ils demandent ce qui arrive aux detracteurs d Ali??

      Mon frere, ca ira.. ca ira…

      Ne suit pas les aigris

    • step dit :

      Lhistoire se repète, en 2011, Ping , president de L’union Africaine declare qu’il serait injuste de recompter les bulletins de vote en cote d’ivoire du fait que Ouatara a bien et bel gagné les elections. Aujourd’hui il vit la meme situation, tous se paye cash ici bas. pendant son mandat à la tete de L union Africaine, qu’a t’il fait? rien du tout, la Lybie a ete detruit et khadafi tué sous son mandat, Bagbo s’est retrouvé a la CPI. il n’est pas du tout panafricain, tout ce qui lui interesse , ce sont ses interets personnel, il a causé plus de mal à l afrique que de bien, c’est pour cela que Aucun president Africain ne le soutient, c’est pour cela qu’il a perdu les election à la presidence de l’union Africaine. pour ceux qui font l’analyse politique comprennent de quoi je parle. il ferrait mieux de s ‘allier au president Elu pour travailler pour la cause de tous les gabonais. si non qu’il se tasse. autrement dit il se ferait emprisonner pour trouble à l’ordre publique et appel aux vandalisme. Le Gabon est un etat souverain. le Gabon a t’il un jour superviser les election en france? A ma connaissance non. l’afrique aux africains, C est fini l’epoque colonial.

  11. Bouabouvier dit :

    Bonjour à tous! Je ne viens pas pour polémiquer sur le sujet. Juste renchérir les propos des propos des frères qui ont écrit sur ce “Jean Jacques”. En effet,je ne sais pas qui tu es vraiment,mais sans vouloir te vexer,sache que tu es à l’image de ceux que tu défends(des piètres personnes). Ton niveau de langage en dit un peu plus. Dorénavant,tu ferais mieux de bien réfléchir avant de polluer les gens avec tes “charabia”

  12. lepositif dit :

    Marc Ona le donneur de lecon qui est “scotche” a son fauteuil de president d’une ong depuis belle lurette, sans alternance. L’homme aime parler au nom du peuple gabonais sans un mandat, incapable d’organiser une election dans son ong de peur de se faire battre. La douche de la defaite est tres froide M. Ona, la politique vous depasse, retourner defendre notre nature.

  13. Jean -jacques dit :

    Nous sommes bien gabonais plus que votre vieillard ping.il peut bien vous faire rêver.il ne deviendrait jamais et jamais président du Gabon.d’ailleurs on doit reviser la constitution des lors elle dit l’âge de voter c’est 18ans par consequent la limite d’âge doit être appliquée 65 ans.les vieillards d’aujourd’hui sont plus bandit,et un danger pour le pays.ils ont déjã fait leur vie.leur temps est fini.on a plus besoin des vieillards dans l’opposition.on a vu en ce moment les vrais opposants sont ceux qui ont assité au serment du pdt.

  14. ans dit :

    il partira oui… mais quand il le souhaitera…hélas!!!!

  15. bonga pierre dit :

    Pas de gâteau à se partager, espèce de pleurnichard. Appelle ton père communauté internationale pour qu’il t’aide à prendre le pouvoir. Les problèmes du Gabon se règlent au Gabon, entre gabonais.

  16. bonga pierre dit :

    La reélection d’Ali confirme une tendance qui se généralise en Afrique. Tous les candidats de l’étranger ont échoué: Mokoko au Congo, Zinsou au bénin et Ping au Gabon.

    • Matho dit :

      PING n’a pas échoué, c’est la cour constitutionnelle qui a nommé un autre à sa place. Vu que, chez nous, cette institution est au dessus du PEUPLE… Pourquoi vous oubliez que en 2009, pour bloquer la contestation et orienter la CC Sarkozy, donc la France, s’était empressé de féliciter Ali9 qui était de fait son candidat? PING a t il reçu un aussi déterminant coup de pouce pour que vous le traitiez de candidat de l’étranger?

      • bonga pierre dit :

        Ouvrez les yeux et vous me donnerez raison. Pourquoi cette communauté internationale n’avait-elle pas soutenu avec la même détermination Mamboundou en 1998, 2005, 2009 ou encore l’autre assassin Mba Obame devenu opposant?

  17. Attention mon cher ne compare pas notre sale habitude de l’Afrique centrale à nous en Afrique de l’Ouest nous avons les Républiques et no les royaumes et les élections votés.Il n’est pas comparable entre le Bénin et le Gabon que respect quand même.

  18. LeVrais GAboma dit :

    Nous sommes des Gabonais et des Gabonaises comme Jean Ping. Quand il dit que c’est Mba Abessolo qui a gagné l’élection présidentielle de 1993, qu’a-t-il fait. Si vous l’avez oublié, sachez qu’il est devenu ministre, puis ministre d’Etat, puis vice-premier Ministre de celui qu’il dit avoir perdu. Quand son frère Rendjambé est mort en 1990, qu’a-t-il fait. Il s’est terré sous les jupes de Pascaline, nourri au biberon. Alors, gardez vos leçon à un sou. Ping demande aux jeunes Gabonais de se sacrifier pour lui, car, leur dit-il, la communauté internationale ne peut pas lui donner le pouvoir rien qu’avec 2/3 morts.

  19. LeVrais GAboma dit :

    Dommage que tu ne va pas partager le gâteaux!!

  20. chance dit :

    vous soufrés du syndrome de stockholmes

  21. Antsiama dit :

    Désormais je demande à tous les gabonais d émigrer en France pour deux raisons. La première est liée à Sarkozy qui a installé l imposture au Gabon. Et la seconde liée à l impuissance du président mou de France selon l expression de Martine aubry à savoir hollande incapable de taper du point sur la table et qui valide de facto une seconde imposture. Vite filez en France ceux qui ne peuvent plus vivre au Gabon. Emigrez par tous les moyens en France car elle est la cause de ces maux ou en est complice

Poster un commentaire


 

 
 

RECEVEZ LE BULLETIN D’INFOS MATINALES DE GABONREVIEW