mdas

 

L’Erythréen Amare Samson a été le plus rapide à la 3e édition du 10 KM de Masuku, le 17 septembre à Franceville. Le coureur a remporté l’épreuve en 29 minutes 55 secondes, tandis que chez les dames, l’Ethiopienne Dessié Anchilanu qui a franchi la ligne d’arrivée en premier avec un chrono de 34 minutes 24 secondes.

Amare Samson franchissant la ligne d’arrivée, le 17 septembre 2022, à Franceville. © Gabonreview

 

Le podium Elite hommes et dames. © Gabonreview

Belle performance d’Amare Samson. L’Érythréen a remporté le 10 KM de Masuku, le 17 septembre à Franceville, en réalisant un chrono de 29 minutes 55 secondes. Il a devancé l’Éthiopien Dida Gemechu, qui a parcouru la distance en 30 minutes 10 secondes. Le podium Élite a été complété par le Kényan Bernard Biwott (30 minutes 18 secondes).

Chez les dames, toujours dans la catégorie Élite, la plus rapide a été Dessié Anchilanu. L’Éthiopienne a dévoré les 10 km en 34 minutes 24 secondes. Les Kényanes Éva Cherono (34 minutes 49 secondes et Miriam Chebet (34 minutes 57 secondes) se sont adjugé respectivement les 2e et 3e places. Chez les amateurs, Djessy Mouele Kodo a été le plus rapide chez les hommes avec un chrono de 34 minutes 10 secondes.

«C’est un parcours que je n’avais jamais fait. On s’est préparé du mieux qu’on a pu. L’objectif pour moi était de devancer au moins un coureur de la catégorie élite. Mais franchement, c’était tellement difficile. Mais par la grâce de Dieu, on a pu faire un temps favorable en dépit de ce relief», a déclaré l’athlète, qui a établi au passage un nouveau record sur cette distance. Le podium amateur homme a été complété par Gaétan Délicat (36 minutes 11 secondes) et Marius Opana (36 minutes 40 secondes).

Le podium amateur hommes et dames. © Gabonreview

Préparer au mieux le Marathon du Gabon

Chez les dames, c’est Chancia Mimbale qui est montée sur la plus haute du podium en amateur, forte de son chrono de 45 minutes 36 secondes. «C’était vraiment compliqué, Franceville n’est pas un parcours facile. Mais j’ai donné le meilleur de moi-même. D’autant que c’est ma première course sur ce circuit. Mais je promets de m’améliorer lors de la prochaine édition», a déclaré la coureuse. Ayant réalisé un chrono de 51 minutes 14 secondes, Chancia Manfoumbi s’est classée 2e dans cette catégorie, tandis qu’Anelka Bekale (54 minutes 58 secondes) a pris la 3e place.

À noter que cette édition a été marquée, comme à Port-Gentil deux mois plus tôt, par le Kids Run, une course longue de 3 km et réservée aux enfants de 12 à 15 ans. Celle-ci a été remportée par Diallo Addouramane (11 minutes 38 secondes) chez les hommes et Richie Lafoumou (14 minutes 56 secondes) chez les dames. Après Franceville, la prochaine course à pied dans le pays sera à Libreville, en novembre prochain, avec le Marathon du Gabon.

Un rendez-vous que la Fédération gabonaise d’athlétisme (FGA) entend préparer au mieux. «Le ministère nous a rassuré que la préparation des athlètes va continuer», a assuré le président de la FGA. «Le Marathon du Gabon est dans un mois. Et notre souhait est que nos athlètes soient dans des les meilleures conditions possibles pour des résultats encore plus satisfaisants», a conclu Mathieu Taty.

 

 
GR
 

1 Commentaire

  1. […] 10 KM de Masuku : Amare Samson remporte la 3e édition est apparu en premier sur Gabonreview.com | Actualité du Gabon […]

Poster un commentaire