TATIE

Le ministre en charge de la Décentralisation, Mathias Otounga Ossibadjouo, a participé, le 29 novembre, à la 11e édition de la Foire transfrontalière annuelle d’Afrique centrale (Fotrac). Un événement placé sous le thème «Concrétiser le processus de la Zone de libre-échange continentale après le Covid-19 pour le développement socioéconomique intégré de l’Afrique».

Mathias Otounga Ossibadjouo coupant le ruban symbolique de la 11e Frotac, le 29 novembre 2020, à Kyé-Ossi. © D.R.

 

Le ministre en charge de la Décentralisation, Mathias Otounga Ossibadjouo, a assisté, le 29 novembre, au lancement, à Kyé-Ossi, dans le sud du Cameroun, à la 11e édition de la Foire transfrontalière annuelle d’Afrique centrale (Fotrac). Articulée autour du thème «Concrétiser le processus de la Zone de Libre-échange Continentale après  le Covid-19 pour le développement socioéconomique intégré de l’Afrique», cet événement réunissant les trois pays (Gabon-Cameroun-Guinée Equatoriale) est une opportunité pour les hommes d’affaires, mais également une voie royale montrant les possibilités qu’offrirait une réelle intégration régionale.

Cette foire transfrontalière regroupe, dans cette ville camerounaise, les acteurs de développement de tous les pays d’Afrique centrale et d’ailleurs, les administrations, les Chambres consulaires, les instituts de recherche, les opérateurs économiques, etc.

La présence du ministre gabonais de la Décentralisation montre l’attachement du Gabon pour le développement du commerce intra-africain et de l’investissement transfrontalier. Ce qui est conforme à la volonté des dirigeants des pays africains ayant lancé la Zlecaf ; un projet de création d’un espace d’échange économique commun dépourvu de contraintes douanières et renforçant l’intégration économique du continent.

 
GR
 

1 Commentaire

  1. Très bien.
    Sinceres Remerciements au gouvernement gabonais qui a démontré par son ministre de la décentralisation ,de la cohésion et le développement des territoires. Les femmes actives d’Afrique centrale qui ont réalisé cette édition avec l’appui du gouvernement du Cameroun, de UNOCA,CEEAC, BAD et d’autres partenaires publics ou privés sont honorées tout comme moi ,promotrice de cette manifestation.

Poster un commentaire