GR

La filiale du groupe industriel français spécialisé dans la publicité urbaine, JCDecaux Gabon, a décroché le contrat d’exploitation publicitaire exclusive de l’aéroport international de Libreville.

. © jcdecauxafrica.com

 

JCDecaux Gabon a obtenu l’exploitation publicitaire exclusive de l’aéroport international de Libreville. L’annonce a été faite par le groupe français. «Nous sommes très fiers d’avoir été choisis comme opérateur exclusif de la publicité de l’aéroport international de Libreville. Etape-clé dans notre stratégie de développement au Gabon, ce contrat démontre une fois encore le savoir-faire de nos équipes et vient renforcer notre plateforme aéroportuaire en Afrique ainsi que notre position au Gabon. Nous nous réjouissons de déployer une offre innovante, premium et résolument digitale dans le plus important aéroport du pays, qui se transformera dans quelques années en un hub aéroportuaire majeur», a déclaré le co-directeur général de JCDecaux, Jean-Charles Decaux.

Il s’agit d’un contrat de concession de 10 ans, attribuant à JCDecaux Gabon, la gestion et l’exploitation des espaces publicitaires intérieurs et extérieurs de l’aéroport international Léon Mba de Libreville, qui dessert 24 destinations dans 16 pays et totalise près d’un million de passagers par an.

Ce nouveau contrat permet au groupe d’ajouter à son portefeuille un 32ème aéroport africain et de consolider sa présence au Gabon, où il opère dans le cadre de son partenariat avec les communes de Libreville, d’Akanda et d’Owendo. Bénéficiant d’une présence exclusive sur le domaine public des principaux axes de l’agglomération (Akanda, Aéroport, Bord de mer, Centre-ville, Voie Express, PK5-PK12, Owendo), JCDecaux Gabon bénéficie d’un solide actionnariat consolidé par la présence du groupe Bolloré et celle du Fonds gabonais d’investissements stratégiques (FGIS).

 
GR
 

2 Commentaires

  1. Publicom dit :

    Obtenu de gré à gré … On connaît qui est co-actionnaire de cette société au Gabon.
    Notez que en 2014 ils ont reçu l’exclusivité de la ville de gré à gré en détruisant les panneaux des régies existants sans préavis ni dedomagement.

    Pays de merde

  2. Jean jacques dit :

    Ou est passe le projet du nouveau aeroport de libreville? On devrait avoir un aeroprt moderne de ce nom.

Poster un commentaire