Renvoyé le 4 mars pour gestion approximative et insuffisance de résultats, Albert Didougou a été réhabilité dans ses fonctions de coach, le 22 mars, par les dirigeants de l’AS Dikaki.

L’Association sportif Dikaki a peut-être pris la bonne décision pour se maintenir en division d’élite. © D.R.

 

Bonne nouvelle pour Albert Didougou. Le coach de l’AS Dikaki a été réhabilité dans ses fonctions le 22 mars par les dirigeants du club, deux semaines après son limogeage pour insuffisance de résultats et gestion approximative de l’équipe.

Le coach du club de Mouilla a été rétabli dans ses fonctions, en même temps que le Secrétaire général, le coach-adjoint, le coach de gardiens ainsi que le préparateur physique.

Selon le président du club, cette réhabilitation s’explique par les difficultés auxquelles faisait face le club. «Nous avons vu les difficultés du club et les objectifs à atteindre, nous n’avons pas voulu continuer à aller dans tout ce qui s’est dit. On est juste revenu sur notre décision et c’est mieux pour le club et pour le reste on verra la suite», a déclaré Brice Madinda Koumba.

Selon certaines indiscrétions, la réhabilitation d’Albert Didougou aurait été rendue possible grâce à la médiation de la Ligue nationale de football (Linafp) et l’Association nationale des footballeurs professionnels du Gabon. Un apport que le coach n’a pas manqué de saluer.

S’il a remercié le président de l’AS Dikaki pour «sa sage décision», Albert Didougou a dit prendre sa réhabilitation avec fair-play. En ce qui concerne les objectifs, le coach a promis de «se battre pour assurer le maintien du club en première division» a-t-il indiqué, sollicitant par la même occasion l’appui et le soutien des dirigeants du club.

 
GT
 

0 commentaire

Soyez le premier à commenter.

Poster un commentaire